Revenus en hausse pour Retail Estates

©rv

La société immobilière réglementée publique spécialisée dans la mise à disposition de magasins situés en périphérie des villes entame son exercice 2015-2016 sur de bonnes bases. Le résultat courant net a évolué à 7,47 millions d'euros par rapport à un montant de 6,60 millions d'euros un an plus tôt.

Au cours du premier trimestre de l’exercice, le résultat locatif net s’élève à 13,57 millions d'euros, ce qui représente une augmentation de 8,04% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent. Quant au taux d’occupation, il se maintient au-delà des 98,5%, soit sensiblement le même niveau qu'au trimestre précédent. 

La juste valeur du portefeuille immobilier suit la même tendance. Elle s’élève, projets de développement inclus, à 972,75 millions d'euros au 30 juin 2015, c'est 16,2% de mieux qu'au 31 mars 2015. 

Sur le trimestre écoulé, 69 immeubles commerciaux ont été acquis pour un montant total de 129 millions d'euros, des immeubles représentant un revenu locatif annuel attendu de 7,94 millions d'euros. Entre avril et juin 2015, Retail Estates s'est également désengagée d'un immeuble de 990m² à Bilzen, loué à JBC. La vente de ce bâtiment a rapporté un produit net de 1,58 millions d'euros.

Au 30 juin 2015, le portefeuille immobilier est constitué de 622 immeubles, pour une surface locative de 686.745m².

Augmentation de capital réussie

Pendant la période de souscription avec droit de préférence, clôturée le 21 mai 2015, 1.113.317 actions nouvelles ont été souscrites, soit 88,38% des actions nouvelles offertes en souscription. 

Les 878.538 droits de préférence, non exercés à la clôture de la période de souscription, ont été vendus aux investisseurs le 26 mai 2015 sous la forme de scrips dans le cadre d’un placement privé. Les acheteurs de ces scrips ont souscrit 146.423 actions nouvelles au prix de  souscription et conformément au taux de souscription d’une action nouvelle de 60,50 EUR pour six scrips.

Le produit brut de l’opération s’élève à 76.214.270 d'euros.

A la fin du premier trimestre de son exercice 2015-2016, le taux d’endettement de Retail Estates s’affiche à 51,97%, par rapport à 51,54% au 31 mars 2015. 

Prévisions de dividendes en hausse

Dans son communiqué publié après bourse, la société immobilières insiste sur le fait que "les incertitudes d’ordre macro-économique ne permettent pas de se prononcer sur l’évolution de la juste valeur des biens immobiliers ni sur les variations négatives de la juste valeur des instruments de couverture des taux. L’évolution de la valeur intrinsèque de l’action étant sensible aux éléments précités,
elle est elle aussi incertaine."

De plus, il a été constaté chez Retail Estates que, contrairement aux exercices derniers, l’inflation par une indexation des loyers ne joue guère un rôle dans l’augmentation des revenus locatifs.

Les prévisions en matière de dividendes sont tout de même confirmées à 3,20 euros brut par action, en hausse de 3,23% par rapport à l’exercice 2014-2015.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés