Thomas & Piron entre sur le marché suisse

Louis-Marie Piron fait son entrée sur le chantier d'un hôtel à Sion porté par l'entreprise Dumas, sa nouvelle filiale sur le marché suisse.

Le groupe Thomas & Piron vient de boucler l’acquisition de l’entreprise suisse de construction Dumas, qui constituera sa tête de pont sur le marché helvétique. L’entreprise belge vient aussi de reprendre le carnet de commandes d’une entreprise de Dunkerque.

En 2021, Thomas & Piron fêtera ses 45 ans. Fondée en 1976 par Louis-Marie Piron, toujours à la barre aux côtés de son fils François, l'entreprise familiale est progressivement devenue un des plus gros employeurs wallons. Le groupe n’a pas cessé, depuis plus de 20 ans, de diversifier ses activités et ses marchés. Il vient d'ailleurs d'obtenir, pas plus tard que mercredi, le permis de bâtir pour le développement d'une soixantaine de logements supplémentaires sur son important projet (en partenariat avec Burco) actuellement phasé le long du boulevard Louis Mettewie, à Molenbeek-Saint-Jean. Il emploie aujourd’hui plus de 2.200 personnes en Belgique, au Luxembourg, mais aussi en France, au Maroc, au Portugal... et désormais en Suisse.

François Piron et son père Louis-Marie. Le fils poursuit l'expansion internationale initiée - et renforcée - par le père. ©Anthony Dehez

En effet, malgré la crise sanitaire actuelle, le holding faîtier du groupe de Paliseul a poursuivi et finalisé les tractations, en cours depuis des mois, de l'opération d'acquisition d'une consœur helvétique. Sur ce dernier marché cible, c’est désormais via l’entreprise de construction Dumas, qui y dispose d’une expertise de plus de 40 ans également dans les métiers de la construction et du génie civil à haute technicité, que le leader belge de la construction résidentielle prendra progressivement des parts de marché, en ayant comme point d'ancrage le Valais, et plus précisément Sion.

Joint-venture belgo-suisse

"L’entreprise Dumas dispose d’un savoir-faire sur le marché suisse comparable au nôtre dans la durée et l'expertise. Et même si elle n’emploie actuellement que 200 personnes, elle offre de belles perspectives de croissance sur les marchés privé et professionnel de la construction. Afin de nous adjoindre et de préserver son expérience et ses compétences locales, notre stratégie est claire: nous voulons conserver l’identité et l’autonomie de l’entreprise familiale, avec Philippe Dumas, le fils du fondateur de l’entreprise, au poste de président", précise Edouard Hérinckx, administrateur délégué de Thomas & Piron Holding.

200
personnes
C'est le nombre de collaborateurs suisses qui seront désormais intégrés au groupe Thomas & Piron, sans modifier la structure en place chez Dumas.


Celui-ci ajoute que le groupe qu’il pilote pour la famille Piron vient également d’élargir ses positions à l'international en rachetant une société française active dans le Nord–Pas-de-Calais. "Dans cette seconde acquisition, on reprend le carnet de commandes et la clientèle de l’entreprise concernée, mais pas le personnel ni le matériel", indique Edouard Hérinckx, qui peut déjà s’appuyer sur place sur sa marque-filiale Maisons du Nord, précédemment intégrée au groupe TP, pour accroître ses marchés outre-Quiévrain.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés