Trimestre inédit pour Aedifica

©AEDIFICA

La SIR Aedifica, qui a bouclé il y a quelques jours sa 5e augmentation de capital, largement soutenue par les investisseurs, note au troisième trimestre de l'exercice 2018/2019 une forte hausse de la juste valeur de ses immeubles de placement à plus de 2 milliards d'euros.

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2018/2019, Aedifica a fortement renforcé sa stratégie d'investisseur "pure player" dans l'immobilier de santé en le diversifiant géographiquement. Le moment fort a été l'acquisition de 92 maisons de repos au Royaume-Uni début février. "Grâce à l'acquisition de ce portefeuille, loué à 14 opérateurs différents, la SIR belge spécialisée a non seulement pénétré un quatrième marché européen structurel, mais considérablement amélioré la diversification de ses locataires", insiste Stefaan Gielens, le CEO.

D'autre part, Aedifica a poursuivi les désinvestissements annoncés des parties non-stratégiques du portefeuille par la vente supplémentaire de 25% des participations dans Immobe SA (immeubles à appartements) et la signature de l'accord pour la vente à Atream des 6 actifs hôteliers belges (situés à Bruges, à Louvain, à Genk, à Tongres et à Lanaken) encore en portefeuille, finalisée le 4 avril dernier. Cette transaction ne sera en principe réalisée qu’à la clôture de l’exercice 2018/2019, soit le 30 juin au plus tard.

La barre des 3 milliards en vue

33%
.
Sur trois trimestres de l’exercice en cours, la juste valeur des immeubles de placement en exploitation a crû de 567 millions d’euros, soit une hausse de 33%.

Sur trois trimestres de l’exercice en cours, la juste valeur des immeubles de placement en exploitation - y compris les actifs détenus en vue de la vente - a crû de 567 millions d’euros (+33%) pour franchir la barre des 2 milliards (2,272 milliards d’euros, contre 1,7 milliard au début de l’exercice).

Selon Stefaan Gielens, "compte tenu de la juste valeur des immeubles de placement et des projets de développement encore à réaliser à un horizon de 3 ans, le portefeuille total atteindra à terme le cap des 2,7 milliards d’euros". Mais connaissant la boulimie actuelle du CEO, on ne serait pas étonné de voir le cap des 3 milliards atteint avant cette date-butoir.

Augmentation de capital record

D’autant que, surfant sur sa lancée actuelle, Aedifica a bouclé il y a quelques jours à peine sa 5e augmentation de capital. Largement soutenue par les investisseurs, elle s’est soldée par un apport de 418 millions d'euros et constitue à ce jour la plus importante jamais réalisée dans le secteur des sociétés immobilières réglementées. Au terme de cette opération, le nombre total d’actions d’Aedifica s’élève à 24.588.568 et le capital social grimpe à 648.837.816 d’euros.

La 5e augmentation de capital d'Aedifica constitue à ce jour la plus importante jamais réalisée dans le secteur des sociétés immobilières réglementées.

Ce mercredi, à la clôture du marché, la capitalisation boursière d'Aedifica atteignait le seuil des 2 milliards d’euros, contre 1,5 milliard le 23 avril 2019, juste avant l'ouverture de la période de souscription. Compte tenu du produit de cette augmentation de capital inédite, le taux d'endettement consolidé de la société immobilière cotée chute momentanément à +- 38,5%: un confortable plancher qui permet au groupe de soutenir sa stratégie d’acquisition.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n