Un nouvel éco-quartier de 1.400 logements en gestation à Louvain-la-Neuve

La zone d’habitat Athéna-Lauzelle à Louvain-la-Neuve ©UCLouvain

L'Université catholique de Louvain lance ce lundi le processus participatif devant amener à la construction d'un éco-quartier sur 30 hectares au nord-ouest de la ville universitaire. Plus de 700 candidats ont déjà manifesté leur intérêt pour y habiter.

Ce lundi commencent les inscriptions en ligne pour ceux qui désirent participer au schéma d'orientation local (SOL) du projet Athéna-Lauzelle à Louvain-la-Neuve. Situé au  nord-ouest de la ville entre la Nationale 4, le golf de Louvain-la-Neuve et le parc scientifique, ce projet immobilier lancé par l'UCL devrait comporter 1.400 logements. 

Le site Athéna-Lauzelle constitue le dernier grand quartier résidentiel à urbaniser à Louvain-la-Neuve. La volonté de l'Université est de réaliser un éco-quartier des plus ambitieux tant sur la plan de l'aménagement des espaces publics que sur celui de la conception des logements (passifs et semi-passifs). Un accent particulier sera mis sur la mobilité ainsi que sur la gestion de l'eau et des déchets. 

Attirer les ménages aux revenus moyens

Les projets immobiliers d'envergure ne manquent pas dans la cité universitaire. Agora, un des derniers projets sortis de terre au sud de la ville, fait la part belle au haut de gamme avec ses appartements de 60 m² (avec terrasse, cave et garage inclus) à 300.000 euros ou les plus grands (160 m²) à 800.000 euros. 

Le site "Athéna-Lauzelle" couvre une surface d’environ 30 hectares et était déjà préfiguré dans le Plan directeur initial de Louvain-la-Neuve. Ce quartier est délimité par la Route Nationale 4, le boulevard de Lauzelle, l’avenue Athéna, ainsi que par la zone forestière du bois de Lauzelle et la drève du Golf. ©UCLouvain

A Athéna-Lauzelle, le public visé sera différent. La volonté des porteurs du projet Athéna-Lauzelle est de construire 50% de maisons unifamiliales dans ce quartier qui comprendra aussi des kots, des appartements, de logements sociaux et des habitats groupés intergénérationnels. Des crèches, une école et des commerces de proximité sont aussi prévus dans le projet. Plus de 700 candidats ont déjà manifesté leur intérêt pour habiter sur place. 

L'UCLouvain met également l'accent sur l'accessibilité des logements. L'Université veut permettre l'achat aux ménages aux revenus moyens, en cédant notamment ses terrains sous bail emphytéotique à des prix significativement plus bas que ceux du marché. Les bas revenus sont également concernés, avec 10% de logements sociaux. Un cadre strict évitera que les futures plus-values liées à la revente ne bénéficient qu'aux primo-acquéreurs. De plus, en collaboration avec la ville d'Ottignies Louvain-la-Neuve, l'UCLouvain prévoit la création d'un Community Land Trust pour réaliser 10% des logements à partir d'une structure commune à créer.

Quel agenda? 

Les premiers contacts avec les personnes intéressées de rejoindre cette aventure immobilière commenceront au mois d'avril. L'UCLouvain promet de donner la parole à la population (habitants, étudiants, associations) et d'expliquer le projet tout au long de l'année 2019, avec des visites du site en groupe fin avril. A la fin de l'année, une séance plénière présentera les conclusions du schéma d'occupation du sol. Commencera alors la phase plus classique du projet immobilier avec les premières esquisses, les demandes de permis... 

A titre de comparaison, le projet Agora, terminé l'an dernier, a été mis sur la table à dessin en 2007.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect