Une tulipe dans le ciel londonien

©rv

La skyline londonienne va accueillir un nouveau gratte-ciel à la forme bizarroïde: la Tulip.

Après le Shard (tesson), le Gherkin (cornichon), le Razor (rasoir), le Walkie-Talkie ou encore le Cheesegrater (rape à fromage), la skyline londonienne va accueillir un nouveau gratte-ciel à la forme bizarroïde: la Tulip. Cette plante en béton devrait pousser jusqu’en 2025, où elle atteindra la hauteur de 305 mètres et accueillera à son sommet un espace panoramique.

Le permis de construire vient d’être accordé par la municipalité de la City of London, même si la Greater London Authority (équivalent d’un conseil régional) a jusqu’au 16 avril pour opposer un veto. En janvier, elle avait émis des réserves à propos du trafic piétonnier que cette tour risquait de générer dans les rues étroites du quartier.

Les promoteurs se sont, depuis, engagés à ne pas vendre de tickets aux heures de pointe. Des organismes de défense du patrimoine ont également demandé l’annulation du projet, au motif que ce gratte-ciel allait encore un peu plus écraser les bâtiments historiques comme la cathédrale St Paul ou la tour de Londres. Les avis divergent sur ce point, certains estimant que cette juxtaposition de monuments historiques avec des bâtiments ultra-modernes constitue précisément l’identité première de la capitale britannique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect