Union Investment acquiert l’immeuble Diamond à Gand

Livré fin 2019 et entièrement loué, l'immeuble Diamond avait tout pour plaire à un investisseur. ©Asymptote Architecture/Bontinck Arch&Eng/Nino Heirbaut

L'immeuble Diamond à Gand était à vendre depuis 18 mois. C’est l'allemand Union Investment qui a mis le prix pour cet immeuble de bureaux de 16.000 m².

Depuis sa mise en vente, en mars 2019, des investisseurs sud-coréens s'étaient montrés intéressés par l'immeuble Diamond à Gand. Mais c’est le gestionnaire de fonds allemand Union Investment qui a finalement bouclé le rachat de l’immeuble de bureaux récemment construit sur le seuil de la gare de Gand-Saint-Pierre, dont les abords sont actuellement en pleine reconversion sous l’impulsion de la ville et de la SNCB. 

Le vendeur est une joint-venture entre les développeurs flamands Global Estate Group (Luc Beke) et Life Tree Group (Hendrik Danneels). Les parties ont convenu de ne pas divulguer le prix d'achat, mais les négociations se menaient sur base d’un rendement de l’ordre de 4,20% et d’un montant pouvant atteindre 70 millions d’euros. L'acquisition a été réalisée pour le compte du fonds immobilier spécial ouvert UII EuropeanM, réservé aux investisseurs institutionnels. 

©Asymptote Architecture/Bontinck/Nino Heirbaut

Mis en chantier à l’été 2017 et livré fin 2019, l'immeuble de bureaux conçu par un team d’architectes coordonné par le bureau new-yorkais Asymptote, associé aux Belges Bontinck et Heirbaut, se trouve au-dessus d'un parking public souterrain disposant de 3.000 places. Il se compose de sept étages de bureaux et d'un hall spacieux au rez-de-chaussée, avec un restaurant ouvert au public. Le bâtiment est entièrement loué à ING et à la SNCB.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés