Publicité

Vers un nouveau stade de foot à Seraing?

L'équipe montante devant ses tribunes actuelles. Bientôt transformées ou relocalisées? ©Photo News

Le stade du RFC Seraing, promu la saison dernière, a dû se mettre dare-dare en conformité avec les normes imposées à la division d’honneur. Ecetia a été mandatée par la ville pour programmer les travaux indispensables.

C’est la semaine prochaine - le 29 octobre - que la scrl Ecetia fera rapport à la Ville de Seraing sur la programmation des travaux urgents et moins urgents indispensables à la mise en conformité du stade du Pairay et de ses abords.

L’intercommunale mixte au service des pouvoirs locaux liégeois avait été mandatée en urgence par la commune, propriétaire du stade, pour plancher sur ce dossier dès que la montée du club de foot local en D1 s’est confirmée.

Ecetia, à laquelle la Ville de Seraing a transféré il y a un an un droit réel sur une partie voire l'entièreté du stade, a ensuite directement lancé les marchés publics utiles pour s’entourer de prestataires capables de remplir cette mission d’expertise, de monitoring et de maîtrise d’ouvrage dans les temps impartis, sans mettre à mal le déroulement des matchs. Deux partenaires privés ont alors été sélectionnés pour structurer l’association momentanée AMO (assistant à la maîtrise d'ouvrage) indispensable aux pouvoirs locaux. Il s’agit du bureau d’architectes Assar, déjà très en vue dans et autour du stade de Sclessin, et de Semaco, une entreprise liégeoise spécialisée dans la gestion de projets et la planification de chantiers.

Éclairage et chauffage seront sans doute améliorés plus tard. ©FC Seraing / Mickaël Marquet

Trois lots de travaux ont été attribués, dont l’urgence devait être évaluée par l’équipe désignée, en charge de la programmation et de la planification de ceux-ci à court et plus long terme. Les accès au stade de la rue de la Boverie et la sécurité générale (tripodes, tourniquets, grillages aux pourtours) sont clairement ressortis comme faisant partie des chantiers à finaliser d’urgence. Viendront ensuite les aménagements concernant l’éclairage et le chauffage des installations actuelles. Aux dernières nouvelles, celles-ci seraient déjà conformes et pourraient être améliorées plus tard.

Mais à plus long terme, dans la "wishlist" sérésienne, figurerait la question de la construction d’un nouveau stade, déjà sur la table du collège communal. Même si le sujet est tabou pour l'instant, il se susurre en bord de Meuse que l’emplacement du stade actuel et des installations périphériques du Pairay pourrait être repensé.

En juin 2020 déjà, Bertrand Demonceau, le directeur général d'Ecetia, avait confié à nos collègues du journal La Meuse que le scénario visé était que la Ville de Seraing paie un loyer pour disposer du stade rénové par l'intercommunale jouissant d'un droit réel sur le complexe sportif; et qu'à la fin du contrat locatif, elle aurait la possibilité de racheter ou de prolonger le bail.

Le Conseil communal du 6 septembre dernier vient d'entériner ce scénario, confiant à la scrl Ecetia, via un accord-cadre basé sur une relation dite 'in house' au sens de la jurisprudence de la Cour européenne en matière de droits des marchés publics, le chantier des travaux nécessaires à la mise en conformité du stade désormais hôte de la D1. Le Conseil communal confirme mettre "le complexe immobilier à disposition par le biais d'un contrat de location-financement en vue que lui même le mette à la disposition du RFC Seraing". L'accord indique également que le contrat de location-financement est conclu sur base d'un engagement irrévocable des parties pour une période entre 15 et 25 ans.

Rien n'empêche donc, en théorie, Ecetia, propriétaire indirect du stade, d'envisager une délocalisation du complexe sportif actuel en accord avec les autorités communales qui lui ont cédé leurs droits. Il se dit d'ailleurs que plusieurs localisations privilégiées seraient déjà dans les cartons et ne manqueront pas de faire débat les mois prochains dans les buvettes et les cafés sérésiens...

©FC Seraing / Mickaël Marquet

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés