Publicité

Visites immobilières en temps de coronavirus: ce qui est encore possible

Les clés chez le courtier immobilier, la visite via le propriétaire: le monde à l'envers. ©BELGAIMAGE

Depuis que le Conseil d’État a interdit aux agents immobiliers les visites de biens en présentiel, les nouvelles en tous sens se bousculent. Difficile de comprendre ce qui peut encore être fait. Et, surtout, pourquoi.

Les dernières 48 heures auront été fertiles en rebondissements sur le front de la location et de la vente de biens immobiliers. Ce mardi, après les précisions apportées par la ministre de l’Intérieur en personne, il se confirme bien que les logements mis en location ou en vente, et qui sont inoccupés par les propriétaires, peuvent encore faire l’objet de visites physiques.

Mais, insiste Annelies Verlinden (CD&V), celles-ci doivent impérativement être encadrées non par des agents immobiliers mais par les propriétaires eux-mêmes. Et ces derniers ne peuvent pas rester à l’intérieur du bien à vendre ou à louer durant la visite en présentiel.

Depuis mardi 17/11 à 18h30, l'information a été officialisée sur le site fédéral FAQ COVID-19 ©SPF Economie

Les agences immobilières impliquées... de loin

Pour organiser dans les règles et au pied levé cette commercialisation inédite, un certain nombre de grandes agences immobilières – dont Dewaele Vastgoedgroep, ERA Belgium, Trevi, Hillewaere, Century21, Agence Rosseel et d'autres – ont rapidement mis en place une procédure claire visant à encadrer les visites sur place, conformément à la législation en vigueur.

L'agent immobilier ou le propriétaire n'est pas physiquement présent dans la maison durant la visite du bien.

Tous les acheteurs ou locataires potentiels peuvent recevoir des informations sur le bien immobilier par l'intermédiaire de l'agent immobilier et prendre rendez-vous pour visiter le bien tout seul. Les candidats peuvent récupérer la clé chez l'agent immobilier, prendre rendez-vous sur place avec le propriétaire ou même par vidéoconférence avec l'agence pour obtenir les explications nécessaires lors de la visite de la propriété. Même le propriétaire ne peut rester présent dans la maison durant la visite du bien.

"Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?", réagissent en substance plusieurs ténors du secteur, qui doivent d’abord présenter l’offre à distance (visite virtuelle ou photos et descriptif) aux candidats à la visite, vérifier le sérieux et la solvabilité de ceux-ci, puis programmer le rendez-vous entre les deux parties avant de reprendre contact avec elles pour faire le bilan de la rencontre et, éventuellement, poursuivre la commercialisation à distance ou relancer d'autres visites.

"C’est comme si on disait: tous les restaurants sont autorisés à livrer des pizzas sauf les pizzerias elles-mêmes."
Filip Dewaele
CEO du groupe Dewaele

Ostracisme?

"Décidément, on est vraiment une espèce à part… Nos collègues et concurrents – notaires, géomètres-experts, promoteurs immobiliers ou architectes – peuvent continuer à exercer leurs missions comme auparavant, pandémie ou pas. Et maintenant, on nous assène que les propriétaires privés sont plus compétents que nous pour encadrer les visites de biens… C’est tout bonnement discriminatoire", soupire Benoît Delrue (réseau Trevi).

Filip Dewaele, le CEO du groupe Dewaele, renchérit: “Aujourd'hui, tout le monde est autorisé à visiter les biens à l'exception des professionnels de l'immobilier qui sont pourtant formés pour le faire selon des protocoles préalablement approuvés par des virologues. C’est comme si on disait: tous les restaurants sont autorisés à livrer des pizzas sauf les pizzerias elles-mêmes. Comment voulez-vous que nos clients comprennent le sens de ces mesures dont ils sont les premières victimes?"

À l’heure de boucler cet article, on apprenait, pour compliquer encore un peu la donne, que le marché des logements sociaux était, lui, considéré comme un service essentiel… et donc que des visites des lieux en présentiel pouvaient y être effectuées "sous réserve du respect des mesures générales de précaution", bien sûr.

Toutes les réponses à vos questions sur l’immobilier

Vous voulez acheter ou vendre, vous êtes locataire ou propriétaire, vous voulez construire ou rénover votre habitation ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l’immobilier se trouvent sur Mon Argent. Avec en prime, des analyses qui vous permettent de comprendre l’actualité immobilière et faire les meilleurs choix pour vos finances personnelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés