WDP lance un nouveau plan de croissance

©wim kempenaers (wkb)

Le groupe immobilier WDP a confirmé la distribution d'un dividende de 4,8 euros par action (+7%) au titre de l'exercice 2018. Pour 2019, il table sur un coupon brut de 5,2 euros.

L’an dernier, WDP a dégagé un résultat EPRA (entendez: sous-jacent) de 134,4 millions d’euros en hausse de 10,7% par rapport à 2017. Par action, il atteint 6 euros, soit une augmentation de 7,2%. Fin 2018, le taux d’occupation de cette SIR spécialisée dans les bâtiments logistiques atteignait 97,5% contre 97,4% un an plus tôt.

De son côté, le résultat net (part du groupe) s’élève à 328,8 millions d’euros, soutenu, notamment, par une variation de la valeur sous-jacente du portefeuille immobilier de 208,3 millions d’euros. Le résultat net s’élève, par action, à 14,69 euros contre 10,84 euros en 2017. WDP confirme dès lors la distribution d’un dividende de 4,8 euros par action (+7%).

Objectif: 5 milliards d'euros

La SIR a, par ailleurs, décidé de mettre en oeuvre un nouveau plan de croissance 2019-2023 qui prend le relais du précédent qui s’étendait de 2016 à 2020 et pour lequel les investissements prévus ont été presque totalement identifiés. WDP veut en effet poursuivre sa croissance en termes de dimension et de rentabilité en maintenant le rythme actuel de croissance annuelle de son portefeuille d'environ 10 %. Elle vise ainsi, dans les cinq années à venir, un élargissement cumulé du portefeuille de 1,5 milliard d’euros pour atteindre 5 milliards d’euros.

Ce nouveau plan de croissance stratégique 2019-2023 a pour objectif de réaliser une croissance cumulée du résultat EPRA par action d’au moins 33 % pour atteindre 8 euros sur cette période de cinq ans. Il est ainsi également possible d’alimenter la croissance future du dividende précise le groupe immobilier dans un communiqué.

Prévisions 2019

Sur un horizon plus court, WDP vise, en 2019, un résultat EPRA par action de 6,50 euros, en hausse de 8 % par rapport à 2018. La SIR a l’intention de proposer un dividende brut de 5,20 euros sur 2019, payable en 2020, une nouvelle augmentation de 8%.

Notons enfin que Rik Vandenberghe, CEO de Besix et ex-CEO d'ING Belgique, devrait accéder à la présidence du conseil d’administration. Son mandat prendra cours le 24 avril 2019. Il succédera au président actuel, Mark Duyck, dont le mandat prend fin à la même date.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés