25 millions d'euros wallons pour la Sonaca

©Kempenaers ©wim kempenaers (wkb)

Le ministre Nollet demande à l'exécutif d'accorder 25 millions d'avances récupérables à Sonaca pour des aides à la R & D. Elles s'inscrivent dans le cadre de contrats de 834 millions signés avec Bombardier et Embraer. Ces contrats vont générer plus de 360 emplois directs.

Fleuron de l'industrie aéronautique wallonne, l'équipementier Sonaca (Gosselies) s'apprête à recevoir un sérieux coup de pouce justifié de la part de la Région wallonne. Selon nos informations, les autorités régionales s'apprêtent à lui octroyer une série d'aides à la Recherche et Développement (R & D) pour un total de 25 millions d'euros.

C'est l'objet de deux notes au gouvernement rédigées par le ministre wallon Jean-Marc Nollet (Ecolo). Vu l'ampleur des aides, le dossier n'a pu être finalisé avant les vacances et reviendra à la rentrée. Ces contributions visent à soutenir l'entreprise dans le développement des éléments qu'elle doit produire dans le cadre de deux contrats des avionneurs.

La démarche des autorités wallonnes est légale et a reçu l'avis favorable de l'Inspection des finances de la Région wallonne. "On peut raisonnablement penser que les projets concernés par l'ensemble de ces avances devraient se concrétiser favorablement pour cette entreprise qui dispose d'un know-how nécessaire pour aboutir dans ses recherches, même si sa situation financière reste difficile. L'Inspection remet un avis favorable sur les propositions", conclut l'inspecteur général des Finances, Serge Bawin, dans un avis du 10 juillet.

Avances récupérables

• Le premier dossier vise l'octroi de trois aides à la recherche liées à un contrat que Sonaca a signé en 2009 avec l'avionneur canadien Bombardier pour la livraison de l'ensemble des bords d'attaque mobiles et fixes des nouveaux avions C-Series du constructeur canadien.

L'entreprise wallonne fournira également les mécanismes et le système de protection anti-givrage. Pour la circonstance, elle s'est associée à deux partenaires dont le groupe Asco (Zaventem, responsable des rails/crémaillères et des pignons) et à la société tchèque, Aero Vodochody/A.V. (partie fixe des bords d'attaque.

Sonaca intervient pour 66,3% dans le budget de recherche contre 23,3% pour A.V. et 10,4% pour Asco. "En tant que partenaire à risque, Sonaca a la responsabilité de la conception, de l'industrialisation et de la production en série de ces sous-ensembles, ainsi que de la fourniture des rechanges et réparations", précise le ministre Nollet dans sa note.

Pour ses trois éléments, dont le montant de R & D s'élève à 32,57 millions d'euros, Sonaca bénéficie d'une aide la Région wallonne à concurrence de 55%, soit 17,913 millions d'euros. Mais il s'agit d'avances récupérables.

Les trois contrats représentent pour Sonaca un chiffre d'affaires global de plus de 800 millions de dollars (plus de 598,22 millions d'euros) sur près de 20 ans et, d'après la note, ils devraient générer un volume d'emplois directs en période de croisière de 150 à 300 personnes. Ils devraient permettre de créer ou de consolider des emplois chez des sous-traitants (Akka, Altran, Matis, etc.).

• Le deuxième dossier d'avances récupérables concerne un contrat signé Embraer (livraisons de flaps pour l'avion d'affaires, Legacy 450/500). L'objet de la recherche porte sur la conception, le développement et la fabrication des prototypes des flaps en matériaux composites. Le budget de total de recherche s'élève à 10,21 millions d'euros pour une avance récupérable d'environ 4,083 millions (40% du montant). Ce contrat représente un chiffre d'affaires de 236 millions d'euros sur 15 ans et 62 emplois directs.

• L'avis de l'Inspection des finances donne aussi son feu vert pour un troisième dossier de plus de 3 millions d'euros (3.087.374 euros) pour des aides à la R & D. En additionnant le tout, Sonaca devrait bénéficier d'un total de plus de 25 millions d'euros (25.084.347 euros) d'avances récupérables de la part de la Région wallonne.

Bombardier a renouvelé récemment les contrats de Sonaca Montréal pour la fabrication de panneaux d'ailes de ses avions d'affaires pour 2014-2018. Le groupe Sonaca a réalisé en 2012 des ventes et prestations consolidées de 350,949 millions d'euros et un résultat positif (part du groupe) de 1,3 million. Il emploie 2.365 travailleurs dont 1.587 personnes à Gosselies, 403 personnes au Brésil, 308 personnes à Montréal, 41 aux USA et 26 en Chine.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés