Aperam face aux "conditions les plus difficiles" de son histoire

Aperam annonce le lancement d'un programme de rachat d'un maximum de 3,8 millions d'actions. ©Photo News

Le producteur luxembourgeois d'acier inoxydable Aperam termine un exercice annuel 2019 en recul. Son bénéfice est ainsi quasi divisé par deux. A l'ouverture, l'action bondissait.

"Au quatrième trimestre 2019, Aperam a fait face aux conditions de marché les plus difficiles depuis sa création". Le producteur luxembourgeois d'acier inoxydable n'y va pas par quatre chemins pour présenter ses résultats annuels: pression sur les prix, contraction des volumes sur fond de guerre commerciale, conditions économiques en Europe et au Brésil.

Au quatrième trimestre 2019, Aperam a fait face aux conditions de marché les plus difficiles depuis sa création.

Il fait état d'un Ebitda en recul à 357 millions d'euros, là où les analystes tablaient sur un résultat de 336,36 millions d'euros. Le chiffre d'affaires se tasse légèrement à 4,24 milliards, mais reste conforme aux attentes. "Les livraisons d'acier en 2019 ont diminué de 9,4% à 1.786 milliers de tonnes contre 1.972 milliers de tonnes en 2018." Le résultat net est quasi divisé par deux à 148 millions d'euros, soit 1,82 euro par action (les estimations faisaient état de 1,83 euro). 

"La phase 3 du Leadership Journey(R) - le programme de transformation - a continué à progresser cette année avec une contribution annualisée de 90 millions d'euros à l'Ebitda", lit-on dans un communiqué.

Trimestre en recul 

Le quatrième trimestre s'est soldé par un recul des résultats sur base annuelle. Le chiffre d'affaires ressort à 1 milliard d'euros, contre 1,12 milliard un an auparavant, pour un Ebitda se réduisant à 85 millions. Le résultat net, qui était de 49 millions au 4e trimestre 2018, s'établit désormais à 29 millions.    

1,75
euro
Aperam propose au titre de l'exercice 2019 la distribution d'un dividende de 1,75 euro.

Notons encore qu'au 31 décembre, les capitaux propres s'élevaient à 2,42 milliards d'euros pour une dette financière nette de 75 millions d'euros. Le montant total de trésorerie versé aux actionnaires est de 235 millions d'euros (93 millions via un rachat d'actions et 142 millions d'euros de dividendes). Aperam propose par ailleurs au titre de l'exercice 2019 la distribution d'un dividende de 1,75 euro, payé en quatre versements trimestriels de 0,4375 euro brut. 

Rachat d'actions au programme

Aperam annonce en effet ce mercredi le lancement d'un programme de rachat d'actions.

100 millions
euros
Entre 8 février et le 30 décembre, Aperam rachètera un maximum de 3,8 millions d'actions pour un montant maximal de 100 millions d'euros.

Entre 8 février et le 30 décembre, Aperam rachètera chaque jour "un nombre variable d'actions au prix du marché". Il s'agit sur la période d'un paquet maximal de 3,8 millions d'actions pour un montant maximal de 100 millions d'euros. "Le prix d'achat unitaire des actions à racheter dans le cadre du programme ne devra pas dépasser 110% de la moyenne des cours de clôture de l'action des 30 jours précédant les 3 jours de bourse avant la date de chaque rachat, en conformité avec la résolution de l'assemblée générale annuelle des actionnaires tenue le 7 mai 2019." 

Sur le départ

Enfin, en marge de ses résultats, le groupe Aperam a annoncé le départ de son directeur financier. Sandeep Jalan quittera ses fonctions au début du mois de mai, à l'issue d'une période de transition. Il entend en effet réorienter sa carrière en dehors du secteur minier et métallurgique. La société est en quête d'un successeur. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect