La naissance de la sucrerie de Seneffe dépendra des banques

Les 1.600 betteraviers coopérateurs et les invests ont permis de réunir 37% du budget. ©belga

Il reste un morceau du puzzle à déposer pour boucler le projet: le financement bancaire. Un sacré morceau, estimé à 227 millions.

Le projet de construction d'une sucrerie flambant neuve à Feluy, en Wallonie, porté par la Coopérative des betteraviers transformateurs (CoBT) et ses 1.600 coopérateurs, est désormais "dans les mains des banques", dont l'octroi ou non de crédits dans les prochaines semaines sera décisif.

Approvisionnement en betteraves, commercialisation du sucre à produire, permis et autorisations…, tous les voyants, ou presque, sont au vert, pour la construction d'une nouvelle sucrerie "coopérative, équitable et durable au cœur de la meilleure région betteravière d'Europe". Un seul point fait encore défaut, ont rappelé ce vendredi les administrateurs de la CoBT: le financement bancaire. "Aujourd'hui, l'avenir du projet n'est plus entre nos mains, d'une certaine façon, mais dans les mains des banques", a résumé Benoît Haag, coordinateur de la coopérative.

227 millions chez les banques

Le projet nécessite un budget de 361 millions d'euros. Si la coopérative a réussi à réunir 134 millions d'euros, soit 37% du total, auprès de ses coopérateurs, d'invests publics et d'autorités subsidiantes, il lui reste 227 millions d'euros à dénicher auprès des banques. Et ces dernières se montrent frileuses…

"Il nous faut plus qu'une banque pour réunir les financements nécessaires."
Benoît Haag
Coordinateur de la coopérative CoBT

La raison? L e secteur sucrier est à la peine depuis la fin des quotas en 2017 et la volatilité qui affecte les prix du sucre.

Une banque, CBC, a récemment marqué son accord pour un octroi de crédits. "Mais il nous faut plus qu'une banque pour réunir les financements nécessaires", dit Haag. D'ici la fin de l'été, il faudrait en convaincre d'autres, sous peine de voir le projet capoter.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés