Le spécialiste belge du recyclage de cuivre passe en mains allemandes

©Bloomberg

Aurubis, qui avait déjà acquis le producteur de cuivre Cumerio, rachète Metallo Group pour quelque 380 millions d'euros.

Actif en Belgique et en Espagne, Metallo Group et ses 530 salariés tombent dans le giron de l'Allemand Aurubis . À Beerse (près de Turnhout), Metallo, actif depuis 100 ans, recycle notamment le cuivre, le plomb, le nickel et le zinc récupérés dans les parcs à containers, les casses automobiles et des ferrailleurs.

L'an dernier, Metallo Belgique inaugurait le recyclage des déchets métalliques en produits réutilisables pour l'industrie du béton et des carrelages.

380 millions d'euros
reprise
Le montant de la reprise de Metallo Group par Aurubis s'élève à 380 millions d'euros.

Le montant de la reprise du groupe s'élève à 380 millions d'euros. L'opération sera partiellement financée via une augmentation de capital. Quant à Metallo Group, il était en grande partie détenu par des sociétés d'investissements.

Aurubis est déjà présent dans notre pays via une usine de cuivre (ex-Cumerio) à Olen (près de Herentals). Elle emploie 600 personnes. L'Allemand y a investi ces dernières années quelque 100 millions d'euros.

Aurubis est également actif dans le recyclage du cuivre. Via un traitement complexe, il produit des fils de cuivre qui servent à la production de profilés en cuivre. Ils sont par exemple utilisés dans les accélérateurs de particules du CERN et le secteur ferroviaire. Moins exotique, on retrouve aussi les produits d'Aurubis dans les boîtiers électriques.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect