Attention, Bekaert va décevoir...

©BELGA

Bekaert annonce que ses résultats du second semestre seront inférieurs à ceux du premier semestre, et donc en-dessous des attentes...

Bekaert confirme les perspectives de sa performance sous-jacente pour le second semestre. Par contre, des dépréciations d'actifs feront fléchir le résultat en-dessous des attentes.

En cause, des ajustements au niveau de Bridon-Bekaert Ropes Group (BBRG). Il s'agit notamment d'ajustements des régimes de retraite et de dépréciation des stocks obsolètes, pour un montant d'environ 15 millions d'euros. "Suite à ces ajustements, la performance globale de Bekaert du second semestre sera inférieure à celle du premier semestre, et donc en-dessous des attentes", explique le tréfileur courtraisien.

Bekaert précise que sans ces corrections, l'EBIT sous-jacent au second semestre aurait été supérieur à celui du premier semestre.

Le groupe précise aussi ce vendredi le coût des éléments exceptionnels découlant de sa restructuration et de ses dépréciations d'actifs. Ces coûts exceptionnels ont été partiellement annihilés par la vente des terrains et bâtiments liée à la fermeture antérieure des usines de Shah Alam en Malaisie et de Huizhou en Chine. Au final, le montant net de ces mesures s'élèvera à environ 70 millions d'euros pour 2018.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés