Bekaert craint le second semestre

©BELGA

Bekaert affiche un chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre. Le groupe compte mettre le turbo ces mois-ci, craignant le ralentissement du marché des pneumatiques en seconde moitié d'année.

"Le début d’année vigoureux de Bekaert en 2016 devrait se poursuivre au second trimestre" dit espérer le tréfileur courtraisien . Celui-ci a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 884 millions d'euros au premier trimestre, en  baisse de 2%. Le chiffre d'affaires global a, lui, diminué de 7%, à cause principalement de la dévaluation du real brésilien.

Côté produits, Bekaert enregistre une forte croissance organique des volumes pour la steel cord et les produits tréfilés pour l’automobile, notamment en Chine. Le marché des pneumatiques devrait cependant ralentir au second semestre, avertit déjà la société cotée, qui se montre ainsi préoccupée.

"Malgré nos préoccupations pour le second semestre, nous restons confiants dans l’incidence et le potentiel des actions d’amélioration sous-jacentes", glisse la société,  qui rappelle son objectif annuel: 7% de Rebit. Et d'ajouter: "en fait, nous sommes confiants que nous allons dépasser l’objectif dans la première moitié de l’année et nous pensons que ceci nous prémunira afin de compenser la dégradation des conditions du marché et les effets saisonniers habituels attendus au second semestre de l’exercice".

©Siska Vandecasteele

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés