Bekaert se cherche un CEO

Matthew Taylor avait pris la direction générale de Bekaert en 2014. ©Thomas De Boever

Matthew Taylor a annoncé son départ de la direction générale de Bekaert pour "des raisons personnelles". Il sera remplacé ad interim par l'actuel COO, Oswald Schmid.

Bekaert se met en quête d'un nouveau CEO. Matthew Taylor a en effet décidé de quitter la direction du tréfileur pour des raisons personnelles, a annoncé ce jeudi l'entreprise spécialisée dans les fils d'acier. Une communication étonnante, à peine une semaine après des résultats annuels relativement rassurants. Matthew Taylor quittera son poste le 12 mai.

Oswald Schmid, actuel COO, prendra la direction à titre intérimaire, jusqu'à la nomination d'un nouveau CEO. Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale de nommer Oswald Schmid administrateur.

La recherche d'un nouveau CEO s'effectuera tant en interne qu'en externe, selon Jürgen Tinggren, président du conseil.

Matthew Taylor avait rejoint Bekaert en 2013. Il en avait pris la direction générale en mai 2014. Oswald Schmid est, pour sa part, présent au sein de Bekaert depuis décembre dernier.

Restructuration à la clé

200
emplois
Les négociations sociales avaient permis, l'an dernier, de réduire à 200 le nombre de pertes d'emplois.

À l'automne 2019, le groupe avait annoncé un plan de restructuration avec à la clé la fermeture d'usines, dont celle de Moen en Belgique. Les syndicats étaient alors montés au créneau craignant à terme un retrait total de Belgique. Ils évoquaient notamment un ancrage belge de moins en moins marqué avec une direction de plus en plus internationale.

Les négociations sociales avaient, quant à elles, permis de réduire à 200 le nombre de pertes d'emplois.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés