Caterpillar: accord sur une méthode de travail

BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR ©BELGA

Les représentants des travailleurs et la direction de Caterpillar Belgium ont convenu d'une méthode de travail lors de leur réunion de jeudi, qui s'est déroulée dans un climat morose et tendu, de l'avis syndical. Un nouveau conseil d'entreprise aura lieu vers le 20 mars.

Syndicats et direction de l'entreprise Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) se sont rencontrés jeudi après-midi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Au cours de celui-ci, les deux parties ont surtout convenu d'une méthode de travail à observer durant la phase de consultation de la procédure Renault.

Les délégués ont notamment refusé qu'un timing pour la tenue des rencontres ou le dépôt des questions leur soit imposé par la direction. Celle-ci ne doit pas chercher à accélérer la procédure, a affirmé Paul Fichera, délégué principal CSC.

"Réponses rédigées à la sauce de la direction"

Les syndicats ont reçu jeudi quelques premiers éléments de réponse aux questions qu'ils avaient adressées lundi aux responsables de l'entreprise. Ils passeront les prochains jours à les analyser. "Ces réponses pourraient nous inviter à poser d'autres questions", a affirmé Ivan Del Percio, délégué FGTB.

Au-delà des informations demandées par les syndicats, la direction a également, selon eux, tenu à anticiper certaines questions en apportant des éléments d'informations non réclamés. "On a demandé à la direction de ne pas procéder de la sorte", a affirmé Paul Fichera. "Les réponses données avaient en outre été rédigées à sa sauce."

Au cours de la réunion, les syndicats ont également eu l'occasion de détailler les réactions qu'avait suscitées l'annonce de la restructuration. La rencontre s'est, de l'avis syndical, déroulée dans un climat morose et tendu.

Syndicats et direction se rencontreront pour un nouveau conseil d'entreprise aux alentours du 20 mars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés