CBR à Harmignies va fermer: 97 emplois menacés

André Jacquemart, CEO de CBR Heidelberg. ©Belga ©BELGA

La direction de CBR a annoncé aux représentants du personnel lors d'un conseil d'entreprise son intention de fermer l'usine de clinker et de ciment blanc à Harmignies. 97 emplois sont menacés.

La direction de CBR a annoncé mercredi son intention de fermer l'entreprise cimentière d'Harmignies, près de Mons. 97 emplois sont menacés.

Selon le site web de l'entreprise, "CBR Harmignies est assise sur un gisement de craie particulièrement pure, ne contenant que peu d’oxydes colorants. Chaque année, 300.000 tonnes de craie (matière première du ciment blanc) sont extraites de la carrière adjacente à l’usine".

"Cette annonce s'explique notamment par les difficultés structurelles auxquelles est confrontée l'usine ainsi que par la détérioration du marché du ciment blanc. Si elle devait se confirmer, cette intention pourrait engendrer le licenciement collectif des 97 travailleurs du site", a indiqué la direction qui souligne avoir entamé la procédure d'information et de consultation.
    
La direction parle de handicaps structurels tels que les coûts de production et de logistique trop élevés, une mauvaise situation géographique, une faible capacité de production, une demande en ciment blanc en baisse et une concurrence en constante augmentation.
    
"Diverses mesures ont été prises ces dernières années pour tenter de maintenir la rentabilité de l'usine, notamment des restructurations en 2007 et 2013, et d'importants investissements visant à diminuer les coûts de production du site. Mais ces mesures et ces efforts n'ont malheureusement pas été suffisants pour assurer la pérennité des activités du groupe à Harmignies. L'usine n'est désormais plus suffisamment compétitive et aucune amélioration significative ne peut être espérée à l'avenir", a souligné la direction.

• Acquisition

Par ailleurs, CBR annonce, dans un communiqué, qu'elle rachète la cimenterie Espabel, dans le port de Gand.Celle-ci dispose d'une unité de mouture de ciment avec une capacité annuelle de 750.000 tonnes.

"L’acquisition d’Espabel cadre avec notre stratégie de long terme dans le Benelux. En premier lieu, nous voulons assurer la continuité des relations commerciales existantes entre Espabel et ses clients. En outre, l’acquisition permet à CBR d’augmenter sa capacité de production située dans un port maritime. Elle nous donnera l’opportunité d’importer des matières premières de manière plus flexible et compétitive", explique André Jacquemart, General Manager de HeidelbergCement Benelux.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés