Publicité

Début d'année électrique en bourse pour Umicore

Pour 2020, Umicore table sur un ebit ajusté autour de 530 millions d’euros. ©Umicore

Depuis son trading update de la mi-décembre, Umicore, qui est notamment actif dans le segment des batteries pour véhicules électriques, a vu son action bondir de de 25%.

Quel début d’année flamboyant! En moins de trois semaines, l’action Umicore s’est envolée de 17% et figure largement en tête des valeurs du Bel 20, très loin devant AvH (+5,7%) et Proximus (+4,2%), qui occupent la deuxième et troisième place. En fait, c’est depuis le 15 décembre et la publication d’un trading update surprise que la valeur a pris l’ascenseur avec un gain total de 25%.

Ce jour-là, le spécialiste de la technologie des matériaux actif dans les batteries pour véhicules électriques, le recyclage des métaux et les catalyseurs a relevé ses prévisions pour 2020. Il vise désormais un Ebit ajusté autour de 530 millions d’euros, contre une fourchette comprise entre 465 millions et 490 millions d'euros auparavant. Il faudra attendre le 11 février et la publication des résultats annuels pour découvrir ce qu’il en est précisément.

Berenberg, le plus grand fan

Entre-temps, Umicore a reçu le soutien de la banque privée Berenberg qui a largement relevé son objectif de cours sur la valeur, le faisant passer de 41 à 50 euros, soit le niveau le plus élevé parmi tous les brokers qui suivent la valeur. Des brokers qui, précisons-le, sont très divisés sur les perspectives du groupe avec cinq conseils d’achat seulement (dont Berenberg), pour six à vendre et douze à conserver.

"Les mérites conceptuels d’Umicore sont si convaincants qu’ils ont à peine besoin d’être vendus."
Sebastian Bray
Analyste chez Berenberg

Sebastian Bray, de Berenberg, n’y va pas par quatre chemins. "Les mérites conceptuels d’Umicore sont si convaincants qu’ils ont à peine besoin d’être vendus", assure-t-il. "L’entreprise est un leader dans le marché des cathodes pour batteries et est donc ancrée dans la tendance de la pénétration croissante des véhicules électriques."

Pour lui, l’action, qui a connu des moments difficiles ces derniers temps, devrait connaître un retournement de situation durant les deux prochaines années grâce à la reprise du secteur automobile, aux activités de recyclage qui vont continuer à surperformer et aux ventes de cathodes.

Métaux précieux

50
euros
Berenberg vise désormais les 50 euros pour l'action Umicore, le prix le plus élevé parmi tous les brokers qui suivent la valeur.

Deux points pour soutenir son argumentation. Un, les prix des matériaux pour batteries semblent au plancher alors que la capacité en Europe est actuellement insuffisante pour répondre à la demande domestique en 2025.

Deux, le récent rally des prix du rhodium et du platine souligne le potentiel de hausse pour le recyclage. "La perspective d’un dollar plus faible et d’une inflation plus élevée est en général favorable au prix des métaux", rappelle l’analyste. Il souligne, par ailleurs, que le titre se négocie à moins de la moitié du multiple moyen par rapport à l’Ebitda 2021 des producteurs chinois de cathodes EASpring et Ningbo ShanShan.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés