Intel achète Altera, un deal à 16 milliards de dollars

©REUTERS

Grosse opération dans le secteur des semi-conducteurs: Intel va acheter Altera pour plus de 16 milliards de dollars.

Le géant américain des puces informatiques Intel achète pour 16,7 milliards de dollars (15,25 milliards d'euros) son compatriote Altera , accélérant la consolidation du secteur.

L'information avait filtré en fin de week-end et a été confirmée par un communiqué.

Intel, qui avait déjà approché Altera en avril, offre 54 dollars par action; Altera avait alors refusé. Le prix unitaire, qui est identique à celui proposé par Intel en avril, représente une prime de 10,54% comparé au cours de clôture vendredi soir à Wall Street de l'action Altera, connu pour ses composants reprogrammables.

Avec cette transaction qui se fera entièrement en cash et sera partiellement financée par la dette, Intel entend créer une nouvelle gamme de produits. Les deux groupes, qui coopéraient déjà avant ce rachat, veulent mettre les deux pieds dans le secteur en plein essor de l'internet des objets et dans l'hébergement des données.

L'opération de rachat, qui doit être finalisée dans les six à neuf mois après avoir reçu le feu vert des régulateurs, constitue la plus grosse acquisition jamais réalisée par Intel, mastodonte du secteur.

Jeudi dernier, c'est l'Américano-Singapourien Avago technologies qui avait mis la main sur Broadcom pour 37 milliards de dollars.

©Photo News

→ Consolidation? L'industrie des semi-conducteurs fait face à une hausse des coûts de production et la course à la taille devrait aider à les réduire les coûts, à peser dans les négociations commerciales avec les clients et à proposer des portefeuilles diversifiés, selon les analystes.

Altera apportera à Intel, spécialiste des puces personnalisées, son savoir-faire dans les circuits électroniques logiques FPGA (Field Programmable Gate Array) qui peuvent être reprogrammés pour exécuter des tâches spécifiques à des vitesses élevées.

Intel n'a jamais caché ses intentions d'intégrer la technologie FPGA dans ses puces serveur. L'opération devrait aussi permettre à Intel de trouver des nouvelles sources de revenus et compenser le déclin de la demande d'ordinateurs qui affecte sa propre croissance.

 

 



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés