Publicité
Publicité

Le belge New Lachaussée intègre un groupe brésilien

George Forrest sera resté durant 29 ans actionnaire majoritaire de New Lachaussée. ©Kristof Vadino

George Forrest a cédé sa part majoritaire dans l'entreprise liégeoise à un groupe présent entre autres en Allemagne et en Tchéquie.

L'homme d'affaires George Forrest s'est défait de ses parts dans New Lachaussée, le fabricant liégeois de machines-outils pour la production de détonateurs et de munitions. Le fondateur du Groupe Forrest International en détenait, à titre privé, la majorité depuis 1992. Figurait également dans son actionnariat la Région wallonne via la SRIW et Wespavia.

L'acquéreur est un duo d'entreprises, l'allemande Magtech Europe et la tchèque Ceska Zbrojovka Defence, deux sociétés qui font partie du groupe brésilien CBC Global Ammunition, un des gros producteurs de munitions dans le monde (1,5 milliard de cartouches par an). Ce dernier exploite des usines au Brésil, aux États-Unis et en Europe et fournit notamment l'Otan.

L'opération permettra "d'assurer la pérennité et le développement de l'entreprise et de ses filiales".
Extrait du communiqué de George Forrest

La transaction "permet à New Lachaussée de rejoindre un groupe international de référence spécialisé dans son domaine d'activité", souligne George Forrest dans un communiqué, "et d'assurer la pérennité et le développement de l'entreprise et de ses filiales." New Lachaussée avait racheté en 2018 son concurrent allemand Fritz Werner.

Basée à Herstal, New Lachaussée emploie quelque 90 collaborateurs. Elle a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros et dégagé un bénéfice opérationnel de 1,4 million. Au sein du groupe CBC Global Ammunition, la filiale belge continuera d'opérer en toute indépendance aux côtés de Magtech Europe et de Zbrojovka Defence, d'après le communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés