Le temps presse à Longtain

©Photo News

Il reste un seul candidat pour les Laminoirs de Longtain. Une rencontre importante avec la Sogepa, le bras financier de la Wallonie, est prévue ce vendredi.

Il n'en reste plus qu'un. Sur les quatre repreneurs potentiels qui se sont manifestés, un seul candidat marque toujours son intérêt pour les Laminoirs de Longtain. Il s'agit de Joseph Fascella, entrepreneur très actif dans l’immobilier. Il doit notamment rencontrer les représentants de la Sogepa ce vendredi.

"La présence de ce candidat est essentielle pour l'entreprise", estime Philippe Bertleff du Setca-Centre. "En cas de validité d'offre de reprise, la faillite serait évitable."

Le tribunal de Commerce de Mons doit encore statuer sur la requête d'abrogation de la procédure en réorganisation judiciaire (PRJ) introduite par le propriétaire de l'entreprise.

La suite devant le tribunal

L'avenir des Laminoirs de Longtain à Bois-d'Haine, près de La Louvière, est suspendu à la décision du tribunal de commerce de Mons qui doit statuer sur la requête en abrogation de la PRJ introduite il y a une semaine par le propriétaire Stéphan Jourdain.

Cette PRJ a été accordée jusqu'à la fin octobre 2015. En cas d'accord du tribunal, la porte serait ouverte pour le dépôt de bilan et le rideau pourrait définitivement tomber sur l'entreprise qui emploie actuellement 36 travailleurs sur les 110 que comptait les Laminoirs avant sa reprise par Stéphan Jourdain. Selon le Setca, la séance du tribunal qui était prévue lundi 14 septembre a été reportée au 21 septembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect