Umicore moins ambitieux, l'action baisse

©BELGA

Umicore estime que son Ebit récurrent annuel se situera vers le milieu de la fourchette qu'il avait donnée précédemment.

Les revenus globaux d'Umicore ont progressé de 10% au 3e trimestre, mais la réalité est mitigée pour le groupe belge. En effet, les prix des métaux, pour les activités de recyclage, ont baissé et l'impact de l'arrêt prolongé de la division Precious Metals Refining s'est fait sentir. Mais les départements Catalysis, grâce notamment à l'augmentation des volumes, et Energy & Surface Technologies (bonnes ventes pour l'activité Rechargeable Battery Materials et hausse des revenus pour Cobalt & Specialty Materials) ont connu une bonne croissance sous-jacente.

Umicore souligne que sa dette nette a augmenté suite au versement de l'acompte sur dividende de 50 millions d'euros et du rachat d'actions pour un montant de 32 millions.

Prévisions. Umicore précise ses perspectives annuelles: le groupe avertit que son Ebit récurrent pour l’ensemble de l’année se situera vers le milieu de la fourchette de 310 à 340 millions d'euros  évoquée précédemment.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés