Un vent de changement souffle sur les Laminoirs de Longtain

©BELGA

Le repreneur et nouveau propriétaire des Laminoirs de Longtain, Stéphan Jourdain, a annoncé vendredi midi à ses travailleurs son intention d'introduire une demande de procédure en réorganisation judiciaire. La FGTB craint une opération immobilière et non industrielle de la part du repreneur.

La mauvaise nouvelle est tombée ce vendredi midi auprès des 36 travailleurs des Laminoirs de Longtain, à Bois d'Haine, près de La Louvière, quand le propriétaire de l'entreprise, Stéphan Jourdain, leur a annoncé son intention de déposer dans la journée une demande de procédure en réorganisation judiciaire auprès du tribunal de commerce de Charleroi.

Du côté syndical, on crie au scandale: "Nous croyons savoir que la demande a été introduite pour une durée d'un mois à dater de ce jour", a indiqué Didier Scailquin, de la FGTB.

©KNTV

"Stéphan Jourdain est donc en manque de liquidités et en tout cas loin de ses objectifs industriels annoncés lors de la reprise des Laminoirs, en janvier 2015, soit une production de 25.000 tonnes de tubes par an. Nous en sommes actuellement à 500 tonnes en quatre mois", a ajouté le syndicaliste.

 

Des projets plus immobiliers qu'industriels

"Nous avons pu nous entretenir ce vendredi avec Stéphan Jourdain, qui accuse les syndicats d'avoir fait monter les enchères dans la période de négociations de reprise avec l'autre candidat-repreneur, le duo Fascella-Strazzante", a-t-il précisé.

"Nous soupçonnons depuis le départ que M. Jourdain a davantage de perspectives immobilières qu'industrielles."
Didier Scailquin
FGTB

"Nous soupçonnons depuis le départ que M. Jourdain a davantage de perspectives immobilières qu'industrielles", avance M. Scailquin. Le responsable syndical explique que Stéphan Jourdain "a d'ailleurs acquis les terrains de l'ancienne confiserie Lamy-Lutti située non loin des Laminoirs. Enfin, Stéphan Jourdain a racheté les parts des Laminoirs détenues par la Région wallonne, ce qui en fait aujourd'hui le propriétaire unique. Et donc notre seul interlocuteur", a conclu M. Scailquin.

Les Laminoirs de Longtain sont actuellement fermés pour vacances annuelles jusqu'au 3 août prochain. On attend la réponse du tribunal de commerce à la suite de la demande introduite par Stéphan Jourdain. Trente-six des 110 travailleurs des Laminoirs de Longtain ont été concernés par le plan de reprise de l'entreprise, en janvier 2015.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés