Publicité

Valeur record pour l'action Umicore

Le titre du groupe belge spécialiste des matériaux a touché le seuil symbolique des 40 euros, récoltant les fruits d'un bilan financier solide et de toute l'attention accordée par l'entreprise à ses investisseurs. Symbolique, le seuil est devenu technique en fin de séance, certains investisseurs ayant probablement passé des options de vente à cette limite.

L'action Umicore empruntait une pente ascendante depuis un certain temps déjà. Ce lundi encore, la valeur du groupe belge touchait un sommet historique (39,88 euros), bénéficiant d’un effet d’aspiration sectorielle des matières premières et d’une forte révision à la hausse (+16 euros) de son objectif de cours par les analystes de Goldman Sachs, désormais à 53 euros. Mais une nouvelle étape vient d'être franchie ce mardi 7 décembre, le titre valant pour la première fois de son histoire 40 euros (plus haut en séance à 40,395 euros).

Le 22 novembre, Umicore cotait à 38,00 euros. La Banque Degroof avait relevé son objectif de cours sur la valeur à 40 euros, contre 35 précédemment. "Les différentes présentations faites lors des ‘Capital Markets Days’ la semaine dernière ont augmenté notre confiance sur les ventes et le potentiel de croissance des bénéfices d’Umicore", avait à l'occasion commenté Bernard Hanssens, analyste chez Degroof. "Même si une importante percée technologique (dans l’UHT, la pile à combustible ou le développement de la nouvelle génération au lithium) doit encore être réalisée pour assurer une croissance à deux chiffres, en ligne avec notre fourchette haute, à l’horizon 2015". Dans la foulée, JP Morgan avait porté son objectif de cours sur le titre à 41 euros, contre 35 avant.

Rabobank avait pareillement relevé son prix cible à 41 euros, contre 36, estimant que "l’ambition dune croissance à deux chiffres d’ici cinq à dix ans paraît plus crédible" et que "la valeur du titre reflète déjà en partie cette croissance". Les analystes avaient suggéré de conserver l’action ou d’en acheter sur faiblesse de cours.

En rythme hebdomadaire, le titre Umicore s'était déjà renforcé de 3,50 % la semaine passée. Sur l'ensemble du mois de novembre, seuls trois composants de l'indice Bel 20 étaient parvenus à enregistrer une croissance significative. Le titre s'était alors installé en première position avec une appréciation de 8,10 %. Et, en prenant en compte le plus haut de la séance de ce jour, depuis le 4 janvier 2010, lorsqu'elle ne valait "que" 23,40 euros, l'action Umicore a progressé de 72,52 %.

Le 21 octobre dernier, le spécialiste de la technologie des matériaux avait fait état d'une croissance de 20 % de son chiffre d'affaires global, fort d'une évolution sensiblement positive de ses quatre segments d'activité. Une stature permettant à certaines rumeurs de marché de prêter au groupe belge Umicore des envies de participation majoritaire dans Süd-Chemie, son rival allemand.

Depuis le début de l’année, les investisseurs ont jeté leur dévolu sur les titres les plus susceptibles de profiter de la reprise, valeurs industrielles en première ligne. Selon le courtier néerlandais Kempen & Co, Umicore possède un positionnement intéressant sur divers marchés de croissance, comme les catalyseurs automobiles, les cellules photovoltaïques ou les batteries rechargeables. La division Performance materials (métaux précieux) constitue à elle seule un point fort du groupe. Si bien qu'avec la solidité de ses revenus, le groupe présente un profil de croissance attractif à long terme.

Sur 18 analystes suivant l'action, 7 recommandent d'en acheter, 8 conseillent de la conserver et 3 sont d'avis de la vendre. Le consensus donne comme objectif de cours sur la valeur 38,39 euros.

Rapport qualité-prix


Dans le courant du mois d'octobre, le groupe belge avait reçu le 50ème "Award for the Best Financial Information", récompense attribuée par l'Association belge des analystes financiers (Abaf). Un prix honorifique qui couronnait Umicore pour "ses efforts constants pour investir dans une communication financière de qualité en général et dans les relations avec l'investisseur en particulier" ainsi que "la cohérence de l'information fournie et la réactivité de l'équipe 'Investor relation' aux questions des analystes".

Umicore a ponctué la séance de ce mardi sur un repli de 0,80 % à 39,56 euros. Le seuil symbolique des 40 euros s'est ainsi mué en seuil de résistance technique, certains investisseurs n'ayant pas hésité à prendre leurs bénéfices une fois la limite atteinte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés