Zodiac Aerospace renonce à monter au capital de Sonaca

PhotoNews ©Photo News

L’équipementier français Zodiac Aerospace avait fait savoir qu’il ne pouvait envisager qu’une participation majoritaire sur le plateau de Gosselies.

Par la voix de son président Olivier Zarrouati, l’équipementier français Zodiac Aerospace a fait savoir à l’ AFP que son groupe, coté en Bourse de Paris, renonce à entrer dans le capital de Sonaca.

Voici plusieurs années déjà que la Wallonie, actionnaire ultime et très majoritaire (plus de 90%) au sein du groupe Sonaca , avait mandaté la Banque Rothschild pour susciter l’entrée au capital d’un partenaire privé.

Parmi les candidats récemment cités figurait l’équipementier français Zodiac Aerospace qui avait toutefois indiqué qu’il ne pouvait envisager ce dossier que dans le cadre d’une participation majoritaire au sein de l’actionnariat de Sonaca. Un préalable, clairement posé, qui avait suscité quelques craintes à Charleroi, notamment au niveau des représentations syndicales.

Fin de la semaine dernière, des représentants syndicaux de Sonaca étaient reçus au cabinet de Jean-Claude Marcourt (PS, Economie) pour s’informer des intentions exactes de l’actionnaire public.

Après le retrait de Zodiac Aerospace, il ne resterait plus aujourd’hui en lice que des candidatures purement financières, non identifiées à ce jour, mais dont certaines exigeraient également une participation majoritaire au capital de Sonaca.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés