Publicité

Nyrstar a son nouveau CEO

Bill Scotting, nouveau CEO de Nyrstar ©Nyrstar

Bill Scotting, le remplaçant de Roland Junck, débarqué en novembre 2014, vient d'ArcelorMittall, où il exerçait les fonctions de "Chief Exectuvie Mining".

Le nouveau CEO de Nyrstar que l’on attendait depuis le débarquement de Roland Junck en novembre 2014 s’appelle Bill Scotting.

Comme le souligne Nyrstar, le nouveau directeur général qui entrera en fonction le 17 août prochain, s’appuie sur près de 30 ans " dans l’industrie des mines et des métaux à des postes stratégiques, de gestion opérationnelle, technique et de conseil ".

Pour rejoindre le numéro un mondial du zinc, il va quitter son poste de "Chief Executive Mining" chez ArcelorMittal , où il travaille depuis 2002 successivement en tant que "Head of Stategy" et "Head of Performance Enhancement".

Il est titulaire d'un MBA (avec distinction) de la Warwick Business School au Royaume-Uni, et détient également un baccalauréat universitaire ès Sciences en métallurgie de l'Université de Newcastle en Australie. Son âge n'est pas précisé dans le communiqué

Avec le soutien du conseil d'administration et du comité de direction de Nyrstar, je suis persuadé de pouvoir diriger la société dans sa quête d'améliorations opérationnelles et financières.
Bill Scotting
CEO de Nyrstar

Après l'annonce de cette nomination, KBC a réitéré sa recommandation à "acheter" sur la valeur. "Un dollar plus fort va donner un coup de pouce significatif aux bénéfices du groupe cette année alors que le marché du zinc va se resserrer d'ici la fin de l'année en raison de la fermeture de certaines mines ce qui devrait aider à supporter la tendance bénéficiaire en 2016 en combinaison, notamment,  avec le redéveloppement de Port Pirie. L'objectif de cours reste à 4,5 euros.  

De son côté, la banque Degroof souligne que l'annonce de cette nouvelle nomination est un élément positif au moment où le groupe met en place un redéploiement de ses activités de fondeur et doit rétablir la rentabilité de son activité minière qui rencontre de grandes difficultés depuis plus d'un an. La recommandation reste à "neutre" avec un objectif de cours de 3,9 euros.

Nyrstar publiera ses résultats semestriels le 23 juillet.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés