epinglé

10 milliards sur un claquement de doigts pour Amazon

Jeff Bezos,fondateur et CEO d'Amazon.com. ©AFP

Amazon.com vient de conclure l'un des prêts les plus avantageux de l'histoire américaine.

Certaines entreprises ne connaissent pas la crise et les taux plancher y sont pour quelque chose. La politique monétaire des banques centrales (Fed et BCE) et leurs rachats d'actifs permettent aux entreprises de se financer à des conditions très avantageuses. Amazon.com en est un bel exemple. Le spécialiste de la vente en ligne a emprunté 10 milliards de dollars sur le marché obligataire, sur différentes périodes allant de 3 à 40 ans. À chaque fois, le taux d'emprunt est un taux plancher, selon le Financial Times qui a révélé l’information. Selon le quotidien britannique, certaines parties du prêt de 10 milliards ont été accordées avec un taux de 0,4% sur 3 ans.

Amazon.com a ainsi sécurisé des coûts d’emprunts parmi les plus bas jamais garantis aux États-Unis sur le marché obligataire. Classé parmi les "gagnants" de la crise du Covid-19, le géant américain de l’e-commerce a réussi le tour de force d’emprunter 10 milliards de dollars avec une facilité déconcertante. Les revenus d’Amazon.com ont bondi à 75,5 milliards de dollars pour le premier trimestre 2020, contre 59,7 milliards à la même période il y a un an. Mais tout n’est pas si rose, car on note une flambée des dépenses qui a réduit les bénéfices de 30%.

Cet argent frais pourrait entre autres servir à racheter Zoox, une start-up de San Francisco avec qui Amazon est en discussion depuis plusieurs semaines, spécialisée dans la conduite autonome et évaluée à 3,2 milliards de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés