Des vents contraires font plonger le titre Euronav

Le résultat a été positivement affecté par la réévaluation d’éléments financiers, de couverture de taux d’intérêts notamment, pour un montant de 2,3 millions USD. A l’inverse, le segment FSO a été influencé négativement par un retournement de taux d’intérêt à hauteur de 2,5 millions USD.

Au troisième trimestre 2011, le transporteur maritime Euronav a enregistré une perte nette de 40,5 millions de dollars. En 2010, sur la même période, la perte était de près de 12 millions USD. Le résultat opérationnel s’affiche à 17,6 millions USD. Un an plus tôt le résultat était de plus de 50 millions USD. Le résultat a été positivement affecté par la réévaluation d’éléments financiers, de couverture de taux d’intérêts notamment, pour un montant de 2,3 millions USD. A l’inverse, le segment FSO a été influencé négativement par un retournement de taux d’intérêt à hauteur de 2,5 millions USD.

Depuis la fin du deuxième trimestre 2010, le transport maritime est en plein déclin. Le marché des tankers est clairement en surcapacité et les perspectives de construction de nouveaux bateaux ne devraient qu’accroître cette situation, note Euronav. Toutefois, le ralentissement du marché n’a pas encore impacté directement les opérateurs. Le principal déclencheur viendra du report de la construction de nouveaux navires, par manque de financement.

La demande de pétrole brut plafonne du fait d’une faible croissance économique.

Au lendemain de cette annonce, le titre Euronav lâchait plus de 10% à la Bourse de Bruxelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés