Les tarifs appliqués par bpost à l'international restent chers

Les comparaisons de prix faites par le régulateur montrent que bpost pourrait mieux faire. ©BPost

Deux comparaisons de tarifs d'envois postaux transnationaux faites par le régulateur s'avèrent défavorables à bpost: tant en courrier qu'en colis, il reste cher.

Les tarifs appliqués par bpost pour les lettres et les colis à l'international sont plutôt chers, comparés à ses concurrents. C'est l'Institut belge des services postaux et des télcoms (IBPT) qui le dit, après avoir passé au crible les prix pratiqués par l'opérateur postal historique et ses concurrents au départ de la Belgique vers les autres pays européens. Le régulateur a aussi comparé les tarifs sortants de bpost, qui assure le service universel en Belgique, aux tarifs des prestataires du même service universel dans les différents pays européens pour les envois vers la Belgique. Ce faisant, l'IBPT remplit ses devoirs vis-à-vis de l'Union européenne, dont le règlement du 18 avril 2018 sur les colis impose cet exercice afin de pointer les écarts tarifaires injustifiés. Objectif final: favoriser le commerce en ligne intra-européen.

Par rapport à ses sept concurrents commerciaux actifs en Belgique sur le marché des colis sortants, bpost apparaît comme le troisième plus cher pour les envois "track & trace" d'un kilo. FedEx/TNT et FHL Express sont encore beaucoup plus chers (voir tableau), tandis que PostNL est un peu moins onéreux. L'entreprise pratiquant les tarifs les plus bas est Mondial Relay, devant GLS. Les tarifs de bpost se situent en général aussi au-dessus de la médiane. Une nuance à apporter à ce classement: seuls les quatre opérateurs les plus chers desservent tous les pays européens, les quatre autres n'en couvrant qu'une partie.

Par rapport à ses sept concurrents commerciaux actifs en Belgique sur le marché des colis sortants, bpost apparaît comme le troisième plus cher.

Pour le courrier (lettres) intra-européen, aucune comparaison n'est possible au départ du marché belge, puisque depuis la faillite de la société Mosaïc (TBC-Post) actée l'an dernier, bpost n'a plus aucun concurrent national.

2,5 fois plus cher que les autres Européens

Par rapport aux autres opérateurs de service universel européens, les comparaisons sont encore plus défavorables à bpost. L'IBPT a analysé ici les tarifs des envois sortants de bpost et ceux des envois sortants des autres pays européens vers la Belgique, afin de comparer des trajectoires équivalentes. Pour les lettres standard de 0,5 kg, bpost applique en moyenne des tarifs 3,6 fois supérieurs à ceux des autres opérateurs. Pour les lettres de 1 kg, notre opérateur national est deux fois plus cher. pour les colis, il s'avère 1,9 fois plus cher. Précisons que les tarifs étudiés ont été corrigés selon la parité du pouvoir d'achat et que l'analyse porte sur les 30 pays de l'Espace économique européen.

Selon cette deuxième comparaison, les tarifs de bpost "sont en moyenne 2,5 fois plus élevés que les tarifs vers la Belgique des prestataires désignés du service universel étrangers", conclut l'IBPT.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés