MAN s'envole à Francfort

©EPA

L'action du fabricant allemand de poids lourds allemand MAN s'envolait de plus de 5% peu après l'ouverture à la Bourse de Francfort lundi, alors que l'hypothèse d'une fusion avec le concurrent suédois Scania, sous la houlette de Volkswagen, semble se préciser.

A 08H27 GMT, le titre bondissait de 5,05% à 86,61 euros, l'une des seulement deux valeurs de l'indice Dax dans le vert.

Réagissant à des informations de presse publiées dimanche, Scania a indiqué envisager une fusion avec MAN. Celui-ci a, dans un communiqué entouré de précautions, également fait part de "discussions".

"MAN et Scania cherchent une coopération industrielle plus proche afin de réaliser des synergie considérables", selon le groupe allemand, qui précise toutefois qu'à "cette étape des discussions, le résultat est toujours ouvert et aucune décision n'a été prise".

Le rapprochement des deux marques, initié il y a quelques années par MAN mais qui n'avait pas vu le jour à l'époque, est maintenant orchestré par Volkswagen, actionnaire des deux groupes et qui veut se constituer un pôle camions fort. Le titre du premier constructeur européen lâchait 0,53% à 113,4 euros.

Pour les actionnaires de MAN, la perspective d'une offre de rachat par Scania est alléchante.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés