Shurgard passe entre les gouttes

Ces derniers mois, Shurgard a dû fermer ses centres belges et français, là où l'activité s'est poursuivie à un rythme réduit dans d'autres pays. ©Wim Kempenaers

Tous les voyants sont au vert pour Shurgard. Le spécialiste du stockage fait état de résultats en progression pour la première partie de l'année.

Au sein de Shurgard , l'activité est désormais quasi revenue à la normale, lit-on dans un communiqué. Le spécialiste du stockage avait vécu un confinement total en France et en Belgique, là où aux Pays-Bas, en Suède, en Allemagne et au Danemark l'activité s'était poursuivie à un rythme réduit.

Résultats en hausse

88,3%
d'occupation
Le taux d'occupation ressort quasi stable sur un an à 88,3%, contre 87,4% fin juin 2019.

Shurgard parle donc d'un impact marginal du Covid-19 sur son activité. Dans tous ses marchés, le résultat opérationnel trimestriel s'affichait fin juin en progression. Le groupe affiche pour le 2e trimestre un résultat opérationnel global dépassant les 66 millions d'euros (+4,7%). Pour le semestre, la progression est de +4,9%, à 132,2 millions d'euros.

Le taux d'occupation ressort quasi stable sur un an à 88,3%, contre 87,4% fin juin 2019. Seul le Royaume-Uni a enregistré un recul du taux d'occupation.

Shurgard publiera ses résultats semestriels le 14 août prochain.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés