MicroStart lance un microcrédit d'urgence

Les micro-entrepreneurs pourront trouver une aide calibrée pour passer la crise dans le dispositif "mS Express". ©Louis Wauters / Microstart

Le nouveau dispositif pourra être actionné très rapidement pour financer les besoins de trésorerie des micro-entrepreneurs.

La société de microcrédit microStart, qui aide les candidats entrepreneurs n'ayant pas accès au crédit bancaire à lancer leur propre affaire, a pris deux mesures pour aider les chefs de (petites) entreprises dans le contexte du confinement.

80%
La part des micro-entreprises
Près de 80% des entreprises en Belgique sont très petites.

Elle a prévu un différé de remboursement de trois mois, maximum, pour chaque nouveau microcrédit. Et elle a lancé un nouveau dispositif baptisé "mS Express": développé avec le soutien de Funds For Good, qui finance des personnes en situation précaire désirant lancer un projet d'entreprise, cet instrument vise à financer rapidement des besoins de trésorerie. Il permet aux entrepreneurs de bénéficier d'un crédit jusqu'à 2.000 euros, sans garantie, augmenté d'un prêt d'honneur "Funds fur Good" de 1.000 euros, sans garantie ni intérêt. On pourra l'obtenir très vite, puisque microStart s'engage à donner une décision dans les 48 heures.

"Nous utilisons la moitié de nos propres profits pour aider au développement de l'entrepreneuriat en Belgique pour des personnes sans emploi fixe ou portant un projet sociétalement positif."
Patrick Somerhausen
CEO, Funds for Good

"Les micro-entrepreneurs, qui représentent près de 80% des entreprises belges, constituent l'intégralité de notre clientèle", souligne Emmanuel Legras, CEO de microStart. "Ils ont chacun, grâce à notre soutien, créé et développé leur propre emploi, et même embauché des salariés. En cette période de crise, microStart se doit d'être à leurs côtés et d'adapter son offre."

"Nous utilisons la moitié de nos propres profits pour aider au développement de l'entrepreneuriat en Belgique pour des personnes sans emploi fixe ou portant un projet sociétalement positif", dit Patrick Somerhausen, CEO de Funds for Good, tout en soulignant l'intérêt du partenariat avec microStart.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés