portrait

eRowz soutient le business d'eBay depuis Enghien

Avec une croissance moyenne de 60% par an, l’agrégateur de petites annonces en ligne est devenu un partenaire majeur d’Amazon, d’eBay et les autres.

Se positionner en partenaire de choix pour des géants comme Amazon ou eBay depuis Enghien, il fallait le faire. Pas de quoi impressionner l’équipe d’eRowz, une start-up wallonne qui a développé différents algorithmes et outils de collecte, de tri et d’analyse sémantique permettant d’agréger de façon ultra-efficace des millions de petites annonces disponibles en ligne. Un outil qui aura nécessité deux ans de recherche et qui lui permet de créer des plateformes, pays par pays.

La société a été créée en 2011 par Vincent Vandegans et Bart Verschueren, un ancien... d’eBay, ça ne s’invente pas. Forte aujourd’hui d’une vingtaine d’employés, l’entreprise a noué des partenariats avec les plus gros acteurs de la vente de produits de seconde main. Et sa solution, qui attire plus de 7 millions de visiteurs uniques chaque mois, est déjà disponible dans une vingtaine de pays à travers le monde.

eRowz demande 2,5 cents par clic sur des liens de sites partenaires.

Son modèle économique, surtout, semble des plus efficaces: eRowz est rémunéré par les sites partenaires et touche environ 2,5 cents à chaque clic d’un internaute sur un lien menant à un site partenaire. Pour le seul exercice 2016, l’activité devrait lui permettre de générer un chiffre d’affaires de plus de 2,6 millions d’euros, soit une croissance de 60% sur un an.

De nombreux projets d’avenir

À noter qu’en termes de catégories de produits, eRowz reste focalisé sur la mode et les accessoires, mais se place très progressivement sur l’immobilier, notamment en France. Reste un gros morceau dans les cartons: la vente de voitures d’occasion, qui pourrait intervenir assez rapidement.

Et d’envisager, à plus long terme, de s’attaquer aussi à la vente de vêtements et accessoires neufs. Précisons encore qu’eRowz a tout récemment ouvert des antennes au Cambodge et en Catalogne, qui se chargeront du marketing et du support pour, respectivement, les marchés anglophones et hispanophones.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content