Publicité
Publicité
chronique

Musk et Dyson, même combat contre le télétravail

L'un force ses employés à ne plus compter leurs heures au bureau et à dormir sur de simples matelas. L'autre accuse le gouvernement britannique d'"illettrisme économique" après un projet de loi en faveur du travail flexible. Dans les deux cas, une culture de la performance poussée à l'extrême, dont les effets sur la créativité restent à démontrer.