Grève spontanée sur les trois sites de Lhoist

©BELGA

Blocage et grève spontanée ont eu lieu ce jeudi sur les trois sites de production du groupe Lhoist.

Les délégations syndicales ont bloqué ce jeudi les trois sites de production du groupe Lhoist (Hermalle, Marche-les-Dames et Jemelle) Des travailleurs ont aussi rejoint spontanément le mouvement. Ils entendaient dénoncer les conditions de départ proposées aux 100 travailleurs concernés par la restructuration.

La direction serait disposée à revoir les conditions de départ des travailleurs

L’action devait s’achever ce vendredi matin à 6h. "Si nous n’avons pas une proposition plus décente à l’issue de notre nouvelle réunion de concertation avec la direction prévue dans la foulée, cela ira crescendo", indique Frédéric Lucchetta, permanent FGTB.

Syndicats et travailleurs demandent de meilleures conditions pour les départs volontaires et les prépensions. Ils attendent aussi qu’un budget soit libéré pour la cellule de reconversion, tout en maintenant leur représentativité dans les organes de concertation.

De son côté, la direction du groupe Lhoist dit regretter cette action. Selon elle, la représentation syndicale des travailleurs n’est pas menacée. Elle souhaite dès lors que cet élément ne paralyse pas les négociations. Pour la direction, la nouvelle organisation prévoit une diminution de 10% des mandats syndicaux, alors que le plan de restructuration impacte 20% du personnel.La direction aurait aussi annoncé être disposée à revoir les conditions de départ des travailleurs ce vendredi, lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire organisé à la demande des syndicats. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect