Les actionnaires de Nyrstar obtiennent le report de l'AG

Laurent Arnauts, qui défend 200 actionnaires de Nyrstar, veut faire annuler l'assemblée générale de la société. ©Kristof Vadino

Les avocats Laurent Arnauts et Robert Wtterwulghe, qui défendent 200 actionnaires de Nyrstar, avaient porté plainte à la FSMA afin de faire reporter une assemblée générale extraordinaire prévue le 25 mars prochain. Ce mercredi soir, le groupe a annoncé que cette assemblée était reportée à une date ultérieure.

On s'en doutait. La pandémie de Covid 19 qui frappe actuellement la Belgique allait également jouer les trouble-fêtes concernant le déroulement des assemblées générales. Un premier cas d'une telle réunion des actionnaires prévue dans quelques jours a posé problème. En effet, dans un courrier adressé à la FSMA et que nous avons pu consulter, l'avocat Laurent Arnauts, qui représente environ 200 actionnaires de Nyrstar, avait demandé au gendarme des marchés de faire reporter l'assemblée générale extraordinaire de Nyrstar qui devrait se tenir le 25 mars prochain. 

Procurations

Dans un communiqué diffusé ce mercredi soir, la société a indiqué avoir pris la décision de reporter ses prochaines réunions d'actionnaires, soit celle du 25 mars, mais aussi son assemblée générale annuelle prévue pour le 16 avril. "Les dernières restrictions qui ont été introduites par divers gouvernements européens en réponse au Covid-19 ont fait qu'il n'est pas possible pour les administrateurs et la direction de la société de se rendre aux réunions prévues à Anvers, en Belgique", a justifié le groupe. "En outre, Nyrstar a pris en compte les demandes des actionnaires de reporter les réunions pour le moment", a-t-il ajouté. De nouvelles dates pour ces assemblées n'ont pas encore été déterminées.

Il s'agit là d'un fameux retournement de situation puisque dans un communiqué publié mardi, Nyrstar appelait les actionnaires à prendre leurs dispositions, en précisant que les actionnaires qui ne seront pas présents physiquement à cette réunion sont tenus de se faire représenter par le biais de la procuration

Cette façon de faire avait fait bondir Laurent Arnauts. Il estimait que cette assemblée générale extraordinaire à venir était contraire aux mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Pour l'avocat, une telle réunion était totalement contraire à l'esprit de l'interdiction de rassemblement décidée par le Conseil national de sécurité

"Cette assemblée générale est contraire aux mesures décidées par le Conseil national de sécurité."
Laurent Arnauts
Avocat de 200 actionnaires de Nyrstar

Pour l'avocat de quelques 200 actionnaires de la société, en conflit avec la direction depuis plusieurs mois, il ne s'agissait de rien d'autre qu'une tentative de passage en force. Pour lui, un tel procédé aurait empêché les actionnaires d'assurer leurs droits les plus élémentaires, notamment en posant des questions écrites et en votant avant d'avoir entendu les réponses et en ne pouvant pas faire valoir leur droit de poser des questions orales à l'assemblée générale elle-même.

Pour ces différentes raisons, Laurent Arnauts (WATT Legal), qui défend les actionnaires aux côtés de Robert Wtterwulghe, avait décidé de porter plainte auprès de la FSMA en lui demandant d'intervenir pour faire suspendre cette assemblée générale. Il aura donc été entendu.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés