Pur Ver fait bosser 100 millions de lombrics

Les lombrics transforment les matières organiques en micro-organismes bénéfiques pour la croissance des plantes. ©Wawritto - Fotolia ©wawritto - Fotolia

L'entreprise qui produit et commercialise du lombricompost a quadruplé sa capacité de production. Elle vient de passer au commerce en ligne pour lancer un nouveau biostimulant basé, lui aussi, sur le compost travaillé par les vers de terre.

Le saviez-vous? A Pecq, à l'ouest du Hainaut, une entreprise fait travailler... 100 millions de lombrics! Ces vers composteurs produisent désormais plus de 1.000 tonnes de "lombricompost", un fertilisant naturel riche en micro-organismes bénéfiques pour la croissance des végétaux. C'est la société Pur Ver qui gère tout cela. Issue de la Faculté agronomique de Gembloux, elle vient de multiplier par quatre sa capacité de production grâce à un investissement d'environ un million  d'euros. Elle compte parmi ses actionnaires Innovation Fund, le fonds belge dédié aux start-ups dans la chimie et les sciences de la vie, SRIW Environnement, la filiale verte du holding public wallon et CFEP, un fonds privé grand-ducal.

"Cela a pris du temps pour construire la nouvelle unité, car les principaux entrants sont des vers et qu'il faut qu'ils entrent en production."
Alexandre Meire
Fondateur et CEO, Pur Ver

"Nous avons réalisé aujourd'hui l'investissement projeté dès fin 2018, lorsque l'on avait augmenté notre capital avec l'arrivée de ces trois fonds. Cela a pris du temps pour construire la nouvelle unité, car les principaux entrants sont des vers et qu'il faut qu'ils entrent en production", explique Alexandre Meire, fondateur et CEO de Pur Ver. L'opération doit permettre à la fois de répondre à une demande en croissance et d'atteindre la rentabilité.

Biostimulant liquide et e-commerce

La jeune entreprise lance par ailleurs un nouveau produit sur le marché. Baptisé "PURlife", il s'agit d'une version liquide du lombricompost. "Ce biostimulant fait partie d'une nouvelle catégorie de produits où l'on ne nourrit plus la plante directement, mais où on lui permet de mieux se nourrir", détaille Alexandre Meire. Un produit qui les aide à mieux assimiler les nutriments présents dans le sol.

"Le biostimulant fait partie d'une nouvelle catégorie de produits où l'on ne nourrit plus la plante directement, mais où on lui permet de mieux se nourrir."
Alexandre Meire

Compromis un moment par la crise et les mesures de confinement, le lancement du biostimulant liquide pourra se faire via le commerce en ligne. "Nous n'allions pas nous contenter d'observer la situation sans rien faire alors que c'est la bonne période pour les jardins et les potagers!", raconte le dirigeant. "En un week-end, on a créé et mis en place notre site d'e-commerce."

Avec l'aide de bpost pour les livraisons, Pur Ver propose dès à présent son biostimulant aux professionnels (maraîchers, communes, terrains de golf...) et aux particuliers. "Le marché des particuliers est mûr pour ce type de produits, développé jusqu'ici surtout pour l'agriculture professionnelle."

Il convient pour les potagers, mais également pour les fleurs et les plantes. "Nous l'avons testé sur des plantes d'intérieur. Cela fonctionne aussi." La PME a conçu une petite bouteille de 500 millilitres comme conditionnement pour ce créneau spécifique." 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés