A défaut d'OPA, Barrick crée une coentreprise avec Newmont

©REUTERS

Barrick Gold souhaitait lancer une offre hostile sur Newmont Mining. Le géant aurifère change désormais son fusil d'épaule et crée une coentreprise avec sa cible.

Fin février, le groupe aurifère canadien Barrick Gold lançait une offre hostile sur Newmont Mining. Aujourd'hui, Barrick Gold abandonne son projet de rachat d'un montant de quelque 18 milliards de dollars (16 milliards d'euros). A contrario, il accepte l'idée d'une coentreprise dans le Nevada comme lui avait suggéré sa cible.

A la suite de cette annonce, le titre Barrick Gold progressait de 2,4% dans des échanges d'avant-Bourse tandis que l'action Newmont prenait 1%.

Newmont a rejeté la semaine dernière la proposition de Barrick Gold qui, si elle avait abouti, aurait rapproché les deux premiers producteurs d'or au monde. Les deux acteurs tentent par ailleurs de gonfler des réserves en diminution et de tirer parti d'une hausse des cours du métal jaune.

Après des années de calme, les opérations de fusions-acquisitions dans le secteur de l'or s'intensifient donc.

→ Barrick a racheté Randgold Resources dans le cadre d'une transaction de six milliards de dollars l'an dernier.
→ Newmont est pour sa part en passe de racheter Goldcorp, un autre concurrent canadien, plus petit, pour 10 milliards de dollars.

500 millions de dollars
synergies
La coentreprise dans le Nevada devrait permettre des synergies annuelles avant impôts de 500 millions de dollars au cours des cinq premières années.

La coentreprise dans le Nevada, état qui est le plus important producteur d'or et d'argent des États-Unis, sera détenue à 61,5% par Barrick Gold et à 38,5% par Newmont. Dans un communiqué, les deux entreprises précisent que cette entité devrait leur permettre de dégager des synergies annuelles avant impôts de 500 millions de dollars au cours des cinq premières années de son existence.

Newmont possède 19 mines dans le Nevada, adjacentes à celles de Barrick.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect