Alcoa déçoit...

©REUTERS

Le groupe américain Alcoa, spécialisé notamment dans l'aluminium, présente un bénéfice net de 195 millions de dollars au premier trimestre, en forte hausse, mais son chiffre d'affaires a semblé décevoir les marchés. Le titre reculait fortement dans les échanges électroniques après Bourse.

Alcoa a démarré la saison des résultats avec la publication mercredi après Bourse d'un bénéfice net au premier trimestre, alors qu'il accusait une perte un an auparavant, grâce à une augmentation de son chiffre d'affaires, notamment dans ses branches automobile et aéronautique à forte valeur ajoutée.

♦ Le groupe a annoncé un bénéfice net trimestriel de 195 millions de dollars, soit 14 cents par action, à comparer à une perte de 178 millions de dollar, soit 16 cents par action, sur la période correspondante un an plus tôt.

♦ Il s'attend à une croissance de 9% à 10% de ses ventes mondiales dans l'aéronautique en 2015 et à une hausse de 2% à 4%de la production pour l'automobile.

♦ Alcoa a également annoncé qu'il allait étudier la possibilité de réduire sur les douze prochains mois de 500.000 tonnes ses capacités de fonte et de 2,8 millions de tonnes ses capacités de raffinage d'aluminium.

Le groupe d'aluminium basé à New York a également confirmé ses prévisions pour 2015 sur ses principaux marchés.

Hors coûts de restructuration, son bénéfice a atteint 363 millions de dollars (336,7 millions d'euros), soit 28 cents par action, alors que le marché n'attendait qu'un bénéfice de 26 cents par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Mais son chiffre d'affaires, en hausse de près de 7% à 5,82 milliards de dollars, a été inférieur aux anticipations des analystes qui se situaient en moyenne à 5,94 milliards.

©AFP

Le titre perdait plus de 3% mercredi après-Bourse, alors qu'il avait progressé de 1,79% au cours de la séance officielle.

 

 

 

Le directeur général du groupe, Klaus Kleinfeld, a déclaré lors d'une interview téléphonique que toute la croissance de l'année précédente provenait de ses nouvelles activités, le groupe ayant arrêté une bonne part de ses métiers traditionnels.

Alcoa est engagé dans une stratégie visant à augmenter la production de produits à valeur ajoutée et à se développer dans d'autres métaux légers comme le nickel, le titane et le lithium.

Le groupe est actuellement engagé dans une restructuration visant à diminuer sa présence dans le secteur de l'aluminium pour accroître celle dans d'autres métaux. Il a notamment vendu au début du mois deux usines en Russie et annoncé en mars le rachat du groupe RTI, spécialisé dans le titane.

Le PDG du groupe Klaus Kleinfeld a souligné lors de la conférence téléphonique avec les analystes que "les résultats opérationnels sont solides et que la transformation du groupe est définitivement en bonne voie".

Contrairement à d'autres groupes américains qui se plaignent de la force du dollar, Alcoa, qui achète beaucoup de matières premières, a souligné que la hausse du billet vert et une évolution favorable des prix sur les marchés avaient eu un effet favorable de l'ordre de 153 millions de dollars sur ses résultats au 1er trimestre.

©BELGAIMAGE

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés