La FSMA veut la clarté sur Nyrstar

©Nyrstar

La FSMA a entendu les plaintes des petits actionnaires de Nyrstar. Le gendarme des marchés vient de lancer un avertissement au sujet de l’assemblée générale qui se tiendra le 25 juin prochain et demande que toute la clarté soit faite sur sur l’opération de sauvetage envisagée par Trafigura.

Les petits actionnaires du spécialiste du zinc Nyrstar ont été entendus. La FSMA vient de publier un avertissement par rapport à l’assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 25 juin prochain. Comme le voulaient les petits actionnaires défendus par Laurent Arnauts et Robert Wtterwulghe, la direction de Nyrstar va devoir faire la clarté sur le plan de sauvetage imaginé par Trafigura, l’actionnaire majoritaire de Nyrstar.

Pour arriver à ses fins, la FSMA recommande à Nyrstar d’ajouter des points à l’ordre du jour de l’AG. La direction devra faire toute la clarté sur les circonstances qui ont conduit à la signature de la convention de blocage et aux conditions de recapitalisation annoncées le 15 avril dernier, a fait savoir la FSMA qui invite également la direction à répondre à toutes les questions qui seront posées par les actionnaires.

La FSMA, qui estime que les actionnaires ne disposent pas d'assez d'infirmations pour approuver les comptes annuels, demande également que le vote sur ce point soit reporté de cinq semaines. 

Menace de suspension

"A notre connaissance, c'est la première fois que la FSMA intervient publiquement et de façon aussi déterminée et sévère dans le contexte d'une assemblée générale. Ce faisant, elle joue pleinement son rôle de gendarme des marchés", ont fait savoir Laurent Arnauts et Robert Wtterwulghe, les deux avocats qui défendent les intérêts des petits actionnaires. Ces derniers précisent qu'ils vont mettre Nyrstar en demeure de se conformer à cet avertissement de la FSMA, faute de quoi ils mettront à exécution leur menace d'aller en justice pour faire suspendre l'assemblée générale. "Elle aura d'autant plus de chance de succès que la position de la FSMA est sans équivoque", ont encore précisé les deux avocats. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect