Le géant des diamants déclaré en faillite à Anvers

©AFP

Eurostar Diamond vient d'être déclaré en faillite par la cour d'appel d'Anvers.

Les dettes d'Eurostar Diamond, la plus grande société de polissage de diamants bruts, s’élèveraient à un demi-milliard d’euros. Une demande de relance de la procédure de réorganisation judiciaire avait récemment été rejetée

En novembre dernier, l’entreprise a dû reconnaître devant le tribunal que ses réserves en diamants ne valaient plus que 25 millions de dollars, alors qu’en septembre, elle prétendait encore qu’elles valaient plus de 132 millions de dollars.

Ce jeudi, le tribunal d'Anvers a déclaré la faillite.

Que s'est-il passé? Dans ses derniers comptes annuels (pour l'exercice 2016), l’entreprise expliquait déjà les raisons pour lesquelles elle traversait une période de turbulences: baisse de la demande de diamants, y compris en Asie où Eurostar Diamond compte de nombreux clients; prix élevés des diamants bruts pratiqués par les mines; et manque de soutien (lisez "crédits") de plusieurs grandes banques qui auraient tourné le dos au secteur du diamant.

Derrière Eurostar Diamond, on retrouve la famille de diamantaires indienne Mehta qui compte parmi les cent familles d’entrepreneurs les plus riches de Belgique. Son CEO Kaushik Mehta (69 ans), a également été directeur du Antwerp Diamond Dome AWDC jusqu’à la mi-2016.

Sa société à un milliard de dollars, fondée en 1978, a établi des bureaux dans le monde entier, des États-Unis aux Emirats Arabes Unis, en passant par le Botswana, l’Inde et la Chine. Mais ces dernières années, le groupe a vu ses ventes chuter de manière drastique et a donc rencontré des problèmes avec plusieurs banques importantes du secteur du diamant.

Plus de détails sur la saga de ce géant du diamant dans cet article

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect