Le gendarme de la bourse estime que la liquidation de Nyrstar doit attendre

Unz assemblée extraordinaire de Nyrstar doit se pencher sur la dissolution de la société. ©Kristof Vadino

La FSMA est d'avis que Nyrstar doit reporter la décision de mise en liquidation jusqu’à au moins trois mois après le prononcé d’une décision de justice définitive concernant la nomination d'un collège d'experts.

La FSMA, le gendarme belge des marchés financiers, signale avoir pris connaissance de la citation en nomination d’un collège d’experts introduite devant le président du tribunal de l'entreprise d’Anvers par certains actionnaires minoritaires de Nyrstar .

"Afin de donner un effet utile à la décision de justice d'intervenir concernant la nomination de ce collège, notamment pour l’exercice par les actionnaires minoritaires du droit de poser des questions et compte tenu également de la réserve faite par le commissaire de la société", la FSMA est d’avis que "Nyrstar doit reporter la décision de mise en liquidation jusqu’à 3 mois au moins après le prononcé d’une décision de justice définitive relative en la matière".

Assemblée ce mardi

Nyrstar tient, ce mardi 2 juin, une assemblée extraordinaire au cours de laquelle les actionnaires doivent se prononcer sur la dissolution de la société.

Certains d’entre eux représentés par le groupe Quanteus, ont échoué à la faire suspendre et reporter.

Il est toutefois peu probable que le quorum requis pour cette assemblée soit atteint. Si tel est bien le cas, une nouvelle assemblée sera convoquée le 30 juin.

La cotation de l’action Nyrstar été suspendue vers 13h dans l’attente du communiqué de la FSMA évoqué plus haut. Elle a repris à 14h40.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés