Le site australien de Nyrstar à nouveau à l'arrêt

Le site de Port Pirie en Australie. ©Nyrstar

Après une panne de deux mois en juin et juillet, le site de Port Pirie de Nyrstar en Australie rencontre de nouvelles difficultés. La "force majeure" a été déclarée.

Les tuiles s’accumulent pour Nyrstar en Australie. Le spécialiste du zinc et d’autres métaux a arrêté la production sur son site de Port Pirie et déclaré une situation de "force majeure". C’est la deuxième situation de ce type que doit affronter Nyrstar cette année.

Le four principal de Port Pirie, l’un des plus gros producteurs d’argent et de plomb au monde sera à l’arrêt pendant plusieurs semaines le temps des réparations.

Nyrstar envisage de redémarrer une ancienne unité de production afin de maintenir la production a indiqué une porte-parole de Trafigura, le groupe qui a repris les actifs du groupe belge en les rassemblant dans une nouvelle société dont il détient 98% des parts.

Panne de deux mois

Cet incident intervient après une panne de deux mois en juin et juillet ce qui s’est traduit en une perte de 30.000 tonnes de production de plomb et un impact de 20 à 25 millions d’euros sur les bénéfices sous-jacents de Nyrstar.

Le site de Port Pirie qui a été l’objet d’importants investissements pour son redéploiement était présenté par Nyrstar comme un moteur principal pour sa rentabilité future.

La cotation de Nyrstar sur Euronext Bruxelles est toujours suspendue depuis la fin juin.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect