Mittal a cédé un outil: la cokerie d'Ougrée

Belga ©BELGA

Le groupe Mittal a cédé la cokerie d'Ougrée à un nouveau propriétaire, qui serait Niagara Mining.

Le groupe Mittal a cédé la cokerie d'Ougrée à un nouveau propriétaire. Le candidat retenu serait le groupe minier américain Niagara Mining, qui s'allierait pour l'occasion avec un fonds d'investissements suisse, Activa Pro AG, annonce mardi La Libre Belgique. Le site d'Ougrée était le seul que le groupe sidérurgique était prêt à céder.

Selon Pascal Filipozzi, permanent CSC, le groupe Mittal souhaiterait garder une participation financière dans la cokerie et prévoirait un important plan d'investissements qui pourrait se monter à quelque 135 millions d'euros.

Le permis d'exploitation actuel de la cokerie expirant en 2022, les nouveaux propriétaires devront tâcher de le prolonger, ce qui ne s'annonce pas chose facile. Le risque de refus de la Région wallonne est assez grand et le bourgmestre de Seraing Alain Mathot se dit lui opposé au maintien de l'activité de la seule cokerie.

S'agissant de l'emploi, il semble que la moitié des effectifs actuels des sites fusionnés de la cokerie et de la centrale énergie serait maintenue, soit de 200 à 250 postes préservés.

La direction d'ArcelorMittal Liège n'a quant à elle souhaité faire aucun commentaire sur le sujet.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n