Publicité

Nyrstar acquiert les mines de Contonga et de Pucarrajo au Pérou

Nyrstar au Pérou : de quoi faire rêver à ciel ouvert ou en souterrain

Nyrstar annonce avoir acquis les mines polymétalliques de Contonga et de Pucarrajo au Pérou pour 23 millions de dollars environ.

Les mines de Contonga et de Pucarrajo comptent quelque 4900 hectares, 500 kilomètres au nord de Lima, dans la région d'Ancash, bien connue pour ses importants gisements de zinc, de plomb, d'argent, d'or et de cuivre. La mine de Contonga est située non loin de celle d'Antamina, l'une des plus grandes mines de cuivre et de zinc au monde.

La mine de Contonga est une mine souterraine de zinc-plomb-cuivre-argent, exploitée depuis plus d'un siècle. Près de 660 tonnes de minerai y sont actuellement traitées quotidiennement. La mine de Pucarrajo est une mine souterraine de zinc-plomb-argent qui est en activité depuis plus de 30 ans. Sa capacité est d'approximativement 1100 tonnes de minerai par jour. Les activités de la mine de Pucarrajo sont interrompues depuis juin 2009 en raison de contraintes financières engendrées par la crise financière.

Nyrstar compte porter progressivement la capacité combinée des deux sites à plus de 2000 tonnes de minerai par jour d'ici fin 2012. Une fois montées en régime, les mines devraient fonctionner, selon Nyrstar, avec des coûts directs d'exploitation inférieurs à 1000 dollars par tonne de zinc payable grâce à la valeur importante des sous-produits.

Profitant de la présence opérationnelle existante de Nyrstar au Pérou, les mines de Contonga et de Pucarrajo seront gérées conjointement à celle de Coricancha par une seule et même équipe de direction expérimentée, et utiliseront les services partagés du siège de Nyrstar à Lima.

L'accord d'acquisition prévoit notamment la reprise par Nyrstar de quelque 16 millions de dollars de dettes liées aux opérations.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés