Publicité
Publicité

Protection judiciaire accordée au Val Saint Lambert

Le tribunal de commerce de Liège a déclaré ouverte, le 28 février, la procédure de réorganisation judiciaire par accord collectif au bénéfice du Val Saint Lambert. La cristallerie a obtenu cette protection judiciaire pour une période de six mois; le sursis viendra dès lors à échéance le 28 août prochain.