Recycler tous les déchets d'emballage plastique en Belgique...

Après le lancement des nouveaux sacs bleus en 2018, on construit actuellement 5 nouveaux centres de tri et le coup d'envoi vient d'être donné à l'installation de trois centres de recyclage high tech: la boucle sera bouclée en 2022. ©BELGA

Trois consortiums se sont engagés auprès de Fost Plus à construire des unités de recyclage de pointe. Objectif: traiter en Belgique tous les plastiques ménagers.

Trois nouvelles unités de recyclage de déchets d'emballage plastique vont voir le jour en Belgique d'ici 2022, deux au Limbourg, à Beringen et Houthalen-Helchteren, et une en Wallonie, à Couillet (Charleroi). Les investissements de départ s'élèveront à plus de 90 millions d'euros et les trois usines permettront la création d'une centaine d'emplois directs et de deux fois plus d'emplois indirects. Et surtout, leur installation viendra combler un vide dans la chaîne du traitement des plastiques d'emballage dans notre pays: jusqu'ici, une fois triés, ces déchets partaient le plus souvent à l'étranger...

300
NOUVEAUX EMPLOIS
Les trois nouveaux centres de recyclage déboucheront sur la création de 100 emplois directs et 200 indirects.

Le mouvement avait été initié par la définition des objectifs européens en matière de recyclage et accéléré par la décision spectaculaire de la Chine, il y a trois ans, d'arrêter d'importer ce type de déchets sur son territoire. En Belgique, le nouveau sac bleu (PMC), qui permet la récolte d'un nombre élargi de fractions d'emballage plastique (14 actuellement), a été lancé graduellement en 2018, tandis que Fost Plus a pris en charge la collecte sélective et le traitement des déchets ménagers moyennant la conclusion de nouveaux accords-cadres avec les Régions.

L'adoption du sac élargi s'est traduite par la collecte de 90.000 tonnes d'emballages ménagers plastiques supplémentaires. Pour les trier efficacement, cinq nouveaux centres de tri de haute technologie sont en cours de construction ou en démarrage; ils seront tous opérationnels en 2021. Restait à boucler le dernier maillon de la chaîne: Fost Plus a annoncé ce jeudi avoir conclu un contrat avec trois consortiums privés, qui vont construire les usines qui permettront de recycler les plastiques nouvellement triés.

Les trois usines en bref

Les bouteilles en polyéthylène terephthalate (PET) seront recyclées par Suez Recycling & Recovery Belgium en association avec Alma, le producteur d'eaux minérales français, sur une nouvelle unité à bâtir sur le site de l'intercommunale Tibi à Couillet. Investissement: 40 millions d'euros. Capacité: 40.000 tonnes par an. Emplois directs à créer: 40. L'usine transformera les bouteilles en PET recyclé (ou r-PET), qui permettra de fabriquer de nouvelles bouteilles... qu'Alma réintroduira dans le commerce sur le marché belge.

Les films d'emballage en polyéthylène (PE) seront recyclés par les sociétés Bionerga et ECO-oh! à Beringen. Ils seront transformés en granulats, qui seront utilisés pour produire à nouveau des films: on parle ici de r-LDPE, soit des films PE recyclés à faible densité, qu'on nous dit compétitifs par rapport aux films vierges. Investissement: 42 millions d'euros pour les constructions, puis davantage pour les développements ultérieurs. Capacités: 42.000 tonnes par an. Nouveaux emplois directs: 50.

La fraction résiduelle mixte des emballages plastiques, c'est-à-dire des polyoléfines mélangées et d'autres types de films mélangés, sera traitée par la nouvelle unité d'ECO-Oh! à Houthalen-Helchteren. L'entreprise les transformera en granulés ou en perles de modelage, pour diverses applications industrielles. C'est grâce à cette usine d'avant-garde qu'on aboutira, au final, à 100% de recyclage.

"L'Europe impose aux Etats membres de parvenir à 50% d'emballages ménagers en plastique recyclé d'ici 2025. On y sera dès cette année."
Patrick Laevers
Directeur général de Fost Plus

"L'Europe impose aux Etats membres de parvenir à 50% d'emballages ménagers en plastique recyclé d'ici 2025. On y sera dès cette année", souligne Patrick Laevers, le directeur général de Fost Plus, et grâce à ces développements on devrait atteindre les 65% d'ici 2023. De même, alors que l'UE impose un objectif de 25% d'ici 2025, à cette échéance la part des emballages de boissons en PET recylé atteindra 50% sur le marché belge... La transition vers une économie circulaire des emballages semble bien engagée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés