ThyssenKrupp repasse clairement dans le vert en 2009/2010

Le conglomérat industriel allemand ThyssenKrupp a annoncé mardi avoir renoué avec les bénéfices sur l'exercice écoulé, à la faveur d'une nette reprise de la demande, et s'attendre à un bon cru 2008/2009.

Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice avant impôts de ThyssenKrupp s'est élevé à 1,03 milliard d'euros, contre une perte de 1,07 milliard d'euros l'année précédente. L'exercice du groupe court d'octobre à septembre.
Le bénéfice avant impôts incluant les exceptionnels s'est même monté à 1,14 milliards d'euros, contre une perte de 2,36 milliards d'euros l'an passé, et alors que ThyssenKrupp évoquait encore en août un bénéfice probable d'environ 500 millions d'euros.
Mais le numéro un allemand de l'acier, qui produit aussi des ascenseurs, des sous-marins, des pièces pour l'automobile, et qui fournit des services industriels, a profité ces derniers mois de ses liens étroits avec l'industrie automobile, en plein boom. Il est en outre moins exposé que certains de ses concurrents à l'Europe du Sud, où le marché du BTP est en berne.

Son chiffre d'affaires a grimpé de 5% sur l'exercice, pour s'établir à 42,62 milliards d'euros. L'an prochain, la tendance va continuer, avec une hausse attendue des ventes entre 10% et 15%. les bénéfices vont croître plus vite que le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation (Ebit) hors exceptionnels atteindre environ 2 milliards d'euros (2009/10: 1,68 milliard d'euros).
Sur l'exercice écoulé, toutes les divisions du groupe ont contribué aux bons résultats, à l'exception de Steel Americas, division de sidérurgie sur le continent américain, pénalisée par les coûts de démarrage de deux nouvelles usines, au Brésil et aux Etats-Unis.
ThyssenKrupp propose le versement d'un dividende de 0,45 euro par action, soit 50% de plus que l'an dernier, au titre de 2009/2010.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés