Cambridge Analytica se déclare en faillite aux Etats-Unis

©EPA

Après avoir annoncé début mai cesser "immédiatement toutes ses opérations", la société Cambridge Analytica a déposé une demande de faillite jeudi soir devant le tribunal de New York.

Cambridge Analytica, la société britannique au coeur du scandale sur les données d'utilisateurs de Facebook, a déposé une demande de faillite en vertu du chapitre 7 jeudi soir devant le tribunal de New York.

Le 2 mai, elle annonçait déjà avoir entamé une procédure d'insolvabilité en Grande-Bretagne et aux USA et cessé "immédiatement toutes ses opérations". "Il a été établi qu'il n'est plus viable de continuer à exploiter cette activité." "Une procédure de faillite sera bientôt ouverte" aux Etats-Unis, avait-elle alors prévenu. Un administrateur indépendant avait aussi été désigné.

"Au cours des derniers mois, Cambridge Analytica a fait l'objet de nombreuses accusations infondées et, malgré les efforts de l'entreprise pour rectifier les faits, elle a été calomniée pour des activités qui non seulement sont légales, mais aussi largement acceptées comme faisant partie intégrante de la publicité en ligne", a déploré la société britannique, ajoutant: "Le siège mené par la couverture médiatique a éloigné presque tous les clients et fournisseurs.


Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content